Suivez-nous sur

Championnat

Disciplines & Homologation : JACM et Etoile Polaire lourdement sanctionnées

La politique répression des violences dans les stades comoriens est encore loin d’atteindre ses objectifs. Le championnat des Comores, tout comme les autres compétitions locales, est teinté de plus en plus d’agressions et de troubles. Élan Club, Etoile Polaire et JACM sont les derniers à être sanctionnés dans cette catégorie.

L’arbitrage, l’origine de tous les maux

L’origine de ces violences sont d’une partie le sentiment que tout est jonché de corruption mais aussi d’incompétence de la part du corps arbitral et des officiels des ligues. Un ressenti justifié par les attitudes de certains officiels dont l’ignorance et le manque de professionnalisme sont leur credo. Dans les derniers PV de la Commission d’Homologation et des Disciplines (CHD), les arbitres surnommés Bachegue, El Mamoune, Yoyo, Kinko ou dernièrement de Kris Mohamed font la loi dans les stades. Ce dernier, Mohamed, membre du corps arbitral de la Ligue de Ngazidja, écope de 2 ans de suspension et d’une amende de 50 000 KMF pour incitation à la haine et la violence. Il a été jugé coupable par la CHD d’avoir à plusieurs reprises dans la rencontre Aventure Club-ASCEJI, « influencé, incité et poussé les joueurs et les supporters de l’ASCEJI Club, à contester les décisions de l’arbitre du match, à se révolter et à arrêter le match ».

Siège de la Fédération de Football des Comores (FFC) à Moroni

Dans la rencontre entre Etoile d’Or – Gombessa Sport, un confrère nous a signalé un dysfonctionnement sur l’arbitrage. « Le soit disant juge central ne maîtrisait même pas le loi du jeu. Concernant son déplacement au niveau de l’aire du jeu, c’est vraiment encore le chaos raison pour laquelle il y avait un dysfonctionnement entre ses collègues assistants au niveau de la prise des décisions surtout pour les hors-jeu ».

Est-ce une raison pour légitimer la violence ?

Tout le corps arbitral n’est pas évidement composé d’incompétents. Et malgré les progrès de la majeure partie de livrer des prestations équitables, la violence ne cessent de prendre une largesse. On est passé des intimidations à des violences physiques envers les officielles des matchs. Parfois il nécessite l’intervention des forces de l’ordre pour imposer la sécurité. Ce fut le cas lors de la rencontre Élan Club – Volcan Club. Les supporters mitsoujéens sont reconnu coupables par la CHD de tentatives d’agressions des officiels. Ce qui a conduit à une sanction de 2 matchs sans supporters pour Elan Club et un effectif réduit. Et la CHD d’avertir qu’en cas de non-respect de la mesure, le club risque un retrait de 2 à 4 points au classement.

Lancements de cailloux sur le terrain, agression d’arbitres, supporters tout permis,…

Dans la dernière journée à Ngazidja weekend dernier, Etoile Polaire et JACM ont été lourdement sanctionnées pour violences. En déplacement samedi à Moroni, face à Volcan Club, Etoile Polaire est repartie avec des lourdes sanctions. Expulsé en cours de match d’un carton rouge direct, le joueur Ali Ahmed s’en est pris à l’arbitre central par des menaces e l’avoir bousculé à trois reprises. Le rapport mentionne aussi un supporter d’Etoile Polaire surnommé Charkane, coupable d’avoir craché et agressé l’arbitre du match et d’un envahissement des terrains des visiteurs. Dans le PV N°18-10/CHD/LDNG, des sanctions ont prises :

  • Ali Ahamed, suspendu pour une durée de 3 mois fermes pour bousculades volontaire envers un officiel
  • Charkane, interdit de stade durant une période de 6 mois
  • L’équipe Etoile Polaire, écope d’une amende de 100 000 KMF et jouera ses 2 prochaines rencontres sans supporters avec une délégation réduite. Le club risque un retrait de 2 à 4 points au classement en cas de son respect des mesures.

La rencontre US Zilimadjou – JACM en D1 du 29 avril 2018 au Stade de Moroni

La même scène s’est reproduit le lendemain au même stade entre l’US Zilimadjou et la JACM. Mohamed Mahamoud, attaquant de la JACM, alors qu’il était sur le banc est reconnu coupable d’avoir menacé les officiels au cours de la rencontre. Ce qui lui a valut une expulsion. Mahamoud écope d’une suspension de 5 match fermes. Coupable des même faits qu’Etoile Polaire cité ci-haut et d’avoir été déjà sanctionnée à deux reprises (PV°18-02 et PV°-04 /CHD/LDNG), la CHD a décidé :

  • JACM écope d’une amende de 500 000 KMF
  • Les 3 prochains match qui devraient se jouer à domicile se joueront dans un terrain neutre, sans supporter et une délégation réduite. Le club risque aussi un retrait de 2 à 4 points au classement en cas de son respect des mesures.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

4 Commentaires

1 Commentaire

  1. Pingback: CAN U20 : Un quatuor arbitral comorien a officié Tanzanie-Mali

  2. Pingback: Volcan Club lourdement sanctionné – Disciplines & Homologation

  3. Pingback: Des arbitres fantômes sanctionnés – Disciplines & Homologation

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 6 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Championnat

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading