Suivez-nous sur
FFC, FFC : deux postes à pourvoir et un marché à décrocher

Football Local

FFC : deux postes à pourvoir et un marché à décrocher

Sept semaines après la prise de fonction du nouveau Comité Exécutif de la FFC, deux appels à candidature ont été lancés pour le poste de Secrétaire Général et de Directeur Technique National. Un appel d’offre a été aussi lancé par l’institution de Moroni-Oasis pour équiper les équipes nationales des Comores.

Dans quelques semaines, un troisième Secrétaire Général sous l’ère FIFA prendra ses fonctions à Moroni-Oasis. La FFC a lancé un appel à candidature pour un recrutement à ce poste. Renforcé par les nouveaux statuts de la FFC, le Secrétariat général est devenu l’organe exécutif, opérationnel et administratif de l’institution. Le poste était occupé pendant 14 ans par Mariayatta Abdou Chacour avant d’être mis de côté fin 2019 par le Comité de Normalisation. Djamaleddine Alifeini le succède jusqu’au terme de son contrat en février dernier. L’intérim est depuis assuré, une seconde fois, par Ahamadi Saïd Ali Mhoussouni, le responsable financier de la FFC.

Au même titre qu’Alifeini, le contrat de Moussa Ayouba prenait fin aussi le 15 février dernier après un an d’exercice. Le poste de Directeur Technique National (DTN) est depuis vacant et un autre appel à candidature est alors lancé. Les derniers à occuper ce poste avant Ayouba sont Zeoudine Abdou et Stéphane Aboutoihi. Mais contrairement au poste de Secrétaire Général, les candidatures pour le poste de DTN seront par analysés et validé directement par la FIFA. C’est le Burundais Dominique Niyonzima consultant technique Fifa, région Afrique de l’Ouest et centrale qui est chargé de superviser le choix du prochain DTN de la FFC. Les intéressés pour les deux postes ont jusqu’au 14 avril pour déposer leurs dossiers.

Un nouveau équipementier pour les Cœlacanthes

Sans équipementier depuis l’arrêt du partenariat avec Maana Sport en septembre 2019, la FFC a habillé ses équipes nationales avec du matériel Eldera puis Joma sans pour autant qu’il ait un contrat de partenariat. Les équipements utilisés durant cette période étaient des simples achats. Des commandes groupées d’équipements personnalisées par la suite avec le logo de la FFC. Une situation qui ne rapportait rien dans les caisses de la fédération. La qualification des Comores à la CAN a éveillé la conscience des nouveaux locataires de l’institution de Moroni-Oasis. La préparation des Cœlacanthes nécessitera un financement conséquent. C’est dans ce contexte qu’un appel d’offre a été lancé mercredi à la recherche d’un nouvel équipementier pour habiller ses équipes nationales.

Naturellement, Maana Sport a fait savoir qu’il répondra à l’appel d’offre. L’équipementier comorien qui a habillé les Cœlacanthes entre 2015 et 2019 semble être le favori. Son passage et ses prestations ont laissé des bons souvenirs auprès des joueurs et supporters. Mais il n’est pas en outre le seul candidat qui s’est manifesté. D’autres équipementiers se sont positionnés. Parmi eux le marocain AB Sport qui habille entre autres l’équipe nationale de Mauritanie, celle de Djibouti et le club mauritanien FC Nouadhibou. On retrouve aussi le français Kipsta du groupe Decathlon, le turc MNC Sportif qui habille Elan Club. L’italien Macron est cité parmi les prétendants. D’autres marques pourraient aussi se manifester les prochains jours. Les intéressés ont jusqu’au 24 avril pour soumettre leurs propositions.

Partager sur :

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Football Local