Suivez-nous sur
Comores - CAN 2021

Amicaux

Comores – Éthiopie, début d’une nouvelle ère pour les Cœlacanthes

Deux mois après la Coupe d’Afrique des Nations 2021, les Cœlacanthes sous la direction de Younes Zerdouk entament dès vendredi 25 mars une nouvelle page de leur histoire.

En rejoignant le reste du groupe mercredi, Bendjaloud Youssouf et Nasser Chamed complètent la liste de Younes Zerdouk, déjà en stage à Moroni depuis lundi 21 mars. Une équipe des Comores qui se focalise déjà sur les éliminatoires de la CAN 2023.

Des retrouvailles avec les Comores

Mardi soir, c’est plus d’une centaine de supporters présent au stade de Maluzini pour l’entraînement des Cœlacanthes. Cette deuxième séance, ouverte au public, état l’occasion de retrouvailles entre joueurs, staff technique et supporters. « On est très heureux de retrouver le peuple, s’est exprimé Mohamed Youssouf. On aurait aimé revenir au pays après la CAN mais cela n’a pas été possible. Chacun de nous a attendu ce moment avec impatience. »

Une équipe des Comores qui se rajeunit avec l’arrivée de trois jeunes talents. Deux gardiens de but, Kary Guarino (20 ans, GC Lucciana) et Yannick Pandor (20 ans, RC Lens), et un milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Anfane Ahmada Mze (19 ans). « On est très contents des renforts, poursuit Youssouf. À la CAN, on voulait montrer ce qu’on valait. Et pour les autres joueurs Comoriens qu’on est une bonne équipe et qu’on a besoin de tous le monde pour avancer. »

Etre prêts pour les éliminatoires de la CAN 2023

Ali Ahamada - Kary Guarino - Yannick Pandor - Comores
Les gardiens de buts Ali Ahamada, Kary Guarino et Yannick Pandor à l’entraînement © Hachim Chamed

Un nouveau départ qui débutera le vendredi 25 mars à Maluzini avec un match amical contre l’Éthiopie. Soit un an jour pour jour après la qualification historique des Comores à la CAN 2021. Nommé à la tête des Cœlacanthes, ce sera aussi les premiers pas de Younes Zerdouk. Le Franco-Marocain de 48 ans prend la destiné des coéquipiers de Fouad Bachirou après huit ans de règne d’Amir Abdou.

« Ce match est très important, déclare Chaker Alhadhur. On est en période de transition avec un nouveau sélectionneur et un nouveau staff. On va jouer ce match à fond. Nous avons suivi les matchs de l’Éthiopie à la CAN. C’est une très belle équipe avec un jeu rapide ». Un point de vu partagé par son coéquipier Mohamed Youssouf. « Ça va être un match difficile. On le prend très au sérieux. On n’est pas ici pour s’amuser. »

Un match qui entre dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la CAN 2023. Il est question, comme le souligne Youssouf, de tourner la page de l’aventure camerounaise. Après un huitième de finale, les Comoriens seront désormais attendus au tournant sur le continent. « Il faudra digérer la CAN 2021 et se focaliser sur les qualifications de l’édition 2023 qui arrivent très vite ».

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 24 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Amicaux

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading