Suivez-nous sur
El Fardou Ben Mohamed, Étoile Rouge : un nouveau record pour El Fardou Ben Mohamed

Comorians abroad

Étoile Rouge : un nouveau record pour El Fardou Ben Mohamed

Plus rien ne l’arrête. Il transperce les défenses, décisif à tout moment et marque les esprits. A chaque rencontre avec l’Etoile Rouge Belgrade, le Comorien El Fardou Ben Mohamed franchit des caps. Buteur le weekend en Super Liga, il se démarque avec un nouveau record au sein du champion serbe. Entrant à jamais dans l’histoire du club.

El Fardou Ben Mohamed de tous les records

Dimanche dans le Maracana de Belgrade (Stadion Rajko Mitić), l’Etoile Rouge consolide son hégémonie en championnat avec une nouvelle victoire face au FK Čukarički. Six points d’avance devant son rival Partizan (65 pts) avec une invincibilité depuis le début de la saison. Les artisans de cette 23è victoire en Super Liga sont El Fardou Ben Mohamed (72è) et Aleksandar Katai (87è, penalty). Dans un match très fermé, l’international comorien est revenu de loin pour débloquer la situation. Signant à l’occasion sa septième réalisation en championnat. Sa treizième cette saison toutes compétitions confondues.

Récemment devenu Meilleur buteur étranger de l’Etoile Rouge en compétitions européennes, El Fardou Ben Mohamed atteint un nouveau record. Avec son but contre Čukarički, le Comorien comptabilise 60 réalisations avec le champion serbe. Il égale le record du Meilleur buteur étranger du club détenu jusqu’alors par le ghanéen Richmond Boakye. Il aura l’occasion de doubler son ancien coéquipier et de se démarquer complètement jeudi face au FK Mačva. Ces records ne font que témoigner de son importance au sein de cette équipe. Au point que certains le qualifient de Meilleur joueur étranger de l’Etoile Rouge devant l’éternel.

« L’or que possède l’Étoile Rouge »

El Fardou Ben Mohamed, Étoile Rouge : un nouveau record pour El Fardou Ben Mohamed
El Fardou Ben Mohamed buteur face au FK Čukarički

La raison est que Ben Mohamed ne se résume pas avec seulement ses statistiques. Son impact sur les performances du club et son prestige forge sa réputation. Il a joué par exemple un grand rôle sur le retour phénoménal du club en phase de groupe de Champions League après 25 ans d’absence. « Ben est l’or que possède l’Étoile Rouge, l’encense son entraîneur Dejan Stanković. Tout d’abord, un homme bien, un gars qui est reconnaissant. J’ai dit à plusieurs reprises qu’il était le meilleur étranger de l’Etoile Rouge, sans manquer de respect à quelqu’un qui a joué pour notre équipe, mais tout le vestiaire l’adore ».

Ce qui explique l’admiration de Stanković c’est surtout la polyvalence du Comorien et sa grinta. Un joueur qui peut évoluer dans toutes les postes offensives. « Il est parfait pour tous les entraîneurs, il peut couvrir trois ou quatre positions et partout où il joue, il donne son maximum » poursuit le technicien serbe. Il faut dire qu’El Fardou Ben Mohamed fait l’unanimité au sein du club. Mis à part le staff technique, c’est toute l’institution qui lui voue un grand respect. En 2 ans et trois mois à l’Etoile Rouge, c’est 118 matchs pour 60 buts, 31 passes décisives et trois titres de Champion de Serbie.

Au-delà des statistiques, El Fardou Ben Mohamed a joué un grand rôle sur le retour phénoménal du club en phase de groupes de Champions League après 27 ans d’absence. Un retour dans la cour des grands devenu régulier depuis 2019 grâce à un Big Ben des grands moments. « Ben est à certains égards le meilleur étranger de l’histoire de notre club, étant donné qu’il compte 118 apparitions et qu’il était complètement seul au sommet » peut-on lire sur le site du club.

Partager sur :

Étudiant, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad