Suivez-nous sur
Raimane Daou avec les Cœlacanthes U21 au Tournoi Maurice Revello, le 3 juin 2022

Espace Jeunes

Mini-Cœlacanthes, Ep. 3 | Raimane Daou : le couteau suisse comorien

Pour le troisième épisode de Mini-Cœlacanthes, la série va évoquer un joueur issu des quartiers nord de Marseille qui s’est démarqué la saison dernière. Il s’agit de Raimane Daou, milieu de l’OM.

Titulaire dans la réserve de l’Olympique de Marseille, la tâche n’a pas été facile pour le jeune Marseillais avant d’atteindre ce niveau. En effet, Raimane a dû travailler dur pour s’imposer en U19 National et récupérer une place de titulaire en National 3.

Une saison pleine de promesses

Auteur d’une belle saison 2021/2022 avec l’équipe réserve de l’Olympique de Marseille, Raimane Daou avait commencé la saison avec les U19 de l’OM. Il avait participé à sa première campagne de la Youth League. Beaucoup de Franco-Comoriens étaient représentés dans cet effectif marseillais, parmi lesquels figuraient deux internationaux A (Ibou Hadhari et Yakine Saïd Mmadi). Malgré une élimination en phase de groupes, le jeune de 18 ans était l’une des rares satisfactions de cette campagne. Par la suite, il a intégré l’équipe réserve et a progressivement acquis une place de titulaire régulier.

Lors de la saison 2022/2023, le milieu comorien a été récompensé pour sa bonne forme en obtenant sa première convocation dans le groupe professionnel de l’Olympique de Marseille pour les 32èmes de finale de la Coupe de France contre Hyères 83 FC. Cependant, le jeune Marseillais n’a pas pu fouler la pelouse. En fin de saison, l’OM U19 s’est qualifié pour les playoffs des U19 Nationaux. Daou et Mmadi ont été rappelés pour y participer, mais leur chemin s’est interrompu en demi-finale face au PSG en raison de la sortie sur blessure des deux internationaux.

Un parcours très « marseillais »

Pur produit de Kalliste, comme un certain Isaac Lihadji, ailier droit transféré à Al Duhail au Qatar cet été, Daou a grandi à Marseille. Durant son enfance, il a joué dans plusieurs clubs du département (FC Septèmes, Marignane Gignac, SC Air Bel). À Air Bel, il a effectué sa première saison en U17 National avant de rejoindre le centre de formation de l’OM à l’âge de 16 ans.

Arrivant au centre de formation marseillais, l’international Comorien a rencontré des difficultés d’adaptation en début de la saison 2021/2022. Le natif de Marseille a changé de poste à plusieurs reprises au cours de la saison, mais malgré les défis, cela ne l’a pas empêché de s’imposer en tant que titulaire.

Comores U21
Raimane Daou (n°19) avec les Cœlacanthes U21 face au Japon au Tournoi Maurice Revello 2022.

En fin de saison, il reçoit une convocation pour représenter les Comores U21 lors du Tournoi Maurice Revello, une première pour le joueur avec les Verts. C’était également une première pour le pays dans cette compétition. Il était le seul né en 2004 de la liste, et donc le joueur le plus jeune de l’effectif comorien. Le mois dernier, il reçoit une nouvelle convocation avec les Comores, cependant, cette fois-ci, il s’agit des A pour la confrontation contre la Zambie (1-1). Une véritable satisfaction pour l’enfant de la Gavotte. En pleine crise, Raimane est à nouveau sélectionné et effectue sa première apparition en amical face au Cap-Vert (2-1).

Un profil polyvalent

Raimane Daou est un milieu défensif puissant avec un bon sens de l’anticipation et un gros volume de jeu. Il aime se projeter vers l’avant balle au pied et dispose d’une bonne protection de balle pour conserver le ballon, ce qui entraîne l’adversaire à commettre des fautes. Raimane cherche à se rendre disponible pour ses coéquipiers et est capable de construire une attaque en variant son jeu grâce à des passes courtes ou longues. Il aura néanmoins des progrès à faire sur ce point malgré une bonne intelligence de jeu. Le Comorien est également capable de jouer à plusieurs postes, que ce soit en tant que défenseur central, latéral, piston, sentinelle, dans un milieu à 2 ou à 3. Il sera capable de dépanner admirablement à tous ces postes. Cette saison, il évolue principalement en tant que défenseur central.

À l’avenir, sauf retournement de situation, le néo-international Comorien devra conserver sa place de titulaire en équipe réserve en raison de la forte concurrence avec l’arrivée de nouvelles recrues marseillaises. Les dirigeants marseillais pourront évaluer s’il mérite de signer professionnel à l’OM. Pour rappel, son contrat se termine en juin 2024. En ce qui concerne les Comores, la concurrence au milieu est de plus en plus rude, mais il a tout de même réussi à être sélectionné en équipe A. Le mini-Cœlacanthe devra continuer à progresser et à lutter en club pour conserver sa place dans les prochains rassemblements.

Partager sur :

Rédacteur de Comoros Football 269, mais avant tout un passionné de football à la recherche des talents comoriens de demain dans les championnats amateurs et de jeunes.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 + 24 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Espace Jeunes

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading