Suivez-nous sur
El Fardou Ben, Super Liga : le dixième de la saison pour El Fardou Ben Mohamed, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

Comorians abroad

Super Liga : le dixième de la saison pour El Fardou Ben Mohamed

Le compteur reste encore grand ouvert pour El Fardou Ben Mohamed en Super Liga. À sept journées de la fin du championnat, l’international comorien ne manque pas d’occasions pour grapiller quelques places dans le top 10 des meilleurs buteurs du championnat serbe.

Avec 12 points d’écart devant le Partizan, l’Étoile Rouge Belgrade se rapproche d’un quatrième sacre consécutif en Super Liga. Invaincus, les Belgradois enchaînent les victoires sans coup férir. Et ce n’est pas le FK Javor Ivanjica, club de milieu de tableau qui freinera cet élan. Surtout quatre jours après qu’El Fardou Ben Mohamed et les siens ont remporté l’éternel derby contre le Partizan Belgrade. Le déplacement à Ivanjica ne fût qu’une promenade de santé.

Surpris par une ouverture du score éclaire de Javor (4è), les champions en titre ont vite repris les choses en main. Par deux fois, Aleksandar Katai envoie le ballon au fond des filets de Boris Velimirovic (8è & 31è). En seconde période, c’est au tour de Nemanja Milunovic (65è) et El Fardou Ben Mohamed (72è) de participer au spectacle. Filippo Falco bouclera la rencontre avec une cinquième réalisation à huit minutes de la fin (82è, 1-5). Buteur, Ben Mohamed signe au passage son dixième but de la saison en Super Liga. Le 17è de cette saison avec les Reds toutes compétitions confondues. Meilleur buteur étranger de l’histoire de l’Étoile Rouge, El Fardou Ben Mohamed comptabilise désormais 63 réalisations et 32 passes décisives en 123 matchs (sur 3 saisons).

La première avec Saint-Etienne de Zaydou Youssouf

À l’AS Saint-Etienne depuis juillet 2019, Zaydou Youssouf a enfin inscrit son premier but avec les Verts. Et comme un signe du destin, c’est face à Bordeaux, son club formateur, que la chance lui a souri. Confronté à deux reprises à une blessure au genou (ligament latéral interne), Youssouf n’a pas pu s’imposer en maître dans l’entrejeu stéphanois. Il ne compte que 47 matchs en deux saisons pour seulement une vingtaine de titularisations. Son compatriote Myziane Maolida (OGC Nice) semble aussi être de nouveau en confiance après son but à Lorient. L’ancien lyonnais n’était pas aussi épargné par les blessures.

En National, Rafiki Saïd (21 ans) étale son potentiel avec le Stade Briochin. Prêté par le Stade Brestois jusqu’à fin de la saison, le natif de Samba Mbodoni ne manque pas d’occasions de s’illustrer. Il faut dire la région parisienne lui sourit bien. Après avoir ouvert son compteur en Nationale face à l’US Créteil, l’ailier franco-comorien signe une somptueuse réalisation contre le Red Star au Stade Bauer. En quête d’un temps de jeu, Saïd monte crescendo en puissance. Deux buts en neuf matchs depuis son arrivé début février à Saint-Brieuc. A 7000 km de la Bretagne, c’est un autre jeune franco-comorien qui s’est illustré fin mars. Ancien pensionnaire du Paris Saint Germain, Idriss Mzaouiyani a inscrit son premier but en professionnel avec le club émirati Al Dhafra. Une superbe première réalisation qui réveille, peut-être, le canonnier qui sommeille en lui.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad