Suivez-nous sur
FIFA, FIFA : assouplissement des règles de changement de nationalité

International

FIFA : assouplissement des règles de changement de nationalité

Réuni vendredi en visioconférence à l’occasion du 70è Congrès, le Conseil de la FIFA a validé un amendement sur la nationalité sportive des joueurs. Un assouplissement des règles sur les conditions d’éligibilité en équipe représentative qui donne une seconde chance aux joueurs binationaux.

Défendu la Fédération Royale marocaine de football, cet amendement trouve son origine avec le cas du joueur hispano-marocain, Munir El Haddadi. N’ayant eu qu’une sélection avec l’équipe A d’Espagne en 2014, il avait entamé une procédure de changement de nationalité sportive. Les règles de l’époque ne lui permettaient pas d’éligible avec le Maroc. C’est désormais possible depuis vendredi avec l’assouplissement desdits règles par la FIFA.

La FIFA offre une seconde chance aux binationaux

FIFA, FIFA : assouplissement des règles de changement de nationalité
Zaydou Youssouf avec l’équipe de France Espoirs

Désormais, meme si un joueur prend part à une rencontre officielle avec l’équipe A d’un pays, il lui ait possible de changer de nationalité sportive. L’amendement offre ainsi la possibilité aux joueurs binationaux qui ont opté pour les sélections d’un de leurs pays de revoir leur décision. Mais ce changement est possible à quatre conditions :

  • Avoir joué moins de trois matchs avec sa première sélection
  • Etre âgé de moins de 21 ans lors de ces premières apparitions internationales
  • Ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins trois ans
  • Ne pas avoir disputé de phase finale d’une Coupe du monde ou d’un tournoi continental (CAN, Euro, etc.) avec la sélection en question.

Cet amendement de la FIFA concerne évidemment les sélections «A». Pour le cas des Comores, aucun joueur binational n’a encore joué pour une autre sélection «A». La plupart de nos joueurs binationaux sont des franco-comoriens évoluant dans les équipe jeunes de France. A l’exemple des jeunes pépites Zaydou Youssouf (21 ans), Myziane Maolida (21 ans) ou de Naouir Ahamada (18 ans). Ils peuvent sans user de l’amendement opter pour l’une de leurs deux nationalités en catégorie «A». Wesley Saïd (38 sélections dont 1 en Espoirs) n’est pas aussi concerné. A 25 ans avec des maigres espoirs d’être convoqué en Equipe de France «A», il peut sans difficulté opter pour les Comores ou Maurice, ces deux autres pays. Sa dernière sélection avec la France (Espoirs) date du 10 novembre 2016.

Partager sur :

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans International