Suivez-nous sur
Amir Abdou, CAN 2021 – Amir Abdou : « Il n’y aura pas de nouveauté », Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

CAN

CAN 2021 – Amir Abdou : « Il n’y aura pas de nouveauté »

Invité lundi dans une émission de la radio RCM13, Amir Abdou a tenu à clarifier les choses sur le cas des joueurs potentiellement sélectionnables avec les Comores pour la CAN 2021.

Environs une dizaine de joueurs peuvent à ce jour potentiellement porter les couleurs des Comores. À un mois du début de la CAN 2021, l’espoir de les voir sous la tunique verte des Cœlacanthes en janvier prochain reste très infime. Le sélectionneur Amir Abdou lui-même ne s’attarde plus à essayer de les convaincre. « On ne peut pas les supplier », lâche-t-il.

Une liste définitive de 26 joueurs pour la CAN 2021

Après un match de CAF Confederation Cup avec son club du FC Nouadhibou, Amir Abdou se concentre désormais pleinement sur la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations. Le groupe sera en regroupement dès le 25 décembre pour le dernier stage avant le Cameroun. Vingt-six joueurs devraient participer aux derniers préparatifs ainsi qu’à la phase finale. « La CAF a autorisé d’avoir une liste assez élargie jusqu’à 28 joueurs. Mais on va rester sur un nombre de 26 joueurs. Après, il y aura des réservistes au cas où il y a des forfaits pour cause de blessure ou autre ».

« Il faut tirer une croix sur eux » : Amir Abdou

Sur la question relative à des potentiels renforts, le technicien de 49 ans coupe court. Il y a très peu, voir quasiment pas, de chance d’avoir des nouveaux joueurs en janvier. Il ferme la porte à ceux sollicités depuis des années, du moins le temps de la CAN 2021, et préfère se concentrer sur son groupe. « On ne peut pas prendre des nouveaux joueurs en décembre. Ce n’est pas possible. Il n’y aura pas de nouveauté. On va faire avec le groupe qu’on a actuellement ». Insistant que tous ont été approchés à plusieurs reprises sans succès.

« Il y a des joueurs qu’on devait récupérer comme Warmed Omari (Rennes), Rafiki Saïd (Brest) et d’autres mais qui ont refusé la sélection. On ne peut pas les supplier », tiens à rappeler Amir Abdou. Pour lui, ce n’est pas le moment opportun pour intégrer des joueurs, qui d’ailleurs, nourrissent d’autres ambitions. « S’ils avaient réellement l’envie de venir, ils seraient là depuis septembre, pas maintenant. Il faut tirer une croix sur eux. Ce sont des joueurs qui prétendent à autre chose comme jouer en équipe de France. Ce n’est pas de notre faute s’ils ne veulent pas venir. S’ils ne viennent pas pour une CAN, ils ne viendront jamais ».

Priorité à ceux qui sont là

Sur une bonne dynamique depuis septembre avec trois match pour trois victoire, les Comores affiche une bonne forme. Un groupe soudé qui progresse d’une rencontre à l’autres et qui a soif de montrer ce qu’ils sont capables de faire au Cameroun. « Je sais que ça va être difficile mais on veut créer la surprise, lâche-t-il. On a fait un très bon match contre la Sierra Leone et peaufiné nos automatismes. J’ai confiance à mon groupe. Les joueurs ont toujours répondu présent. Il faut les féliciter. Quand on joue pour son pays on joue avec le cœur. On est arrivé là par persévérance et par état d’esprit. On était là dans la difficulté et dans la joie. Personne n’aurait prédit il y a huit ans qu’on aller jouer une CAN. Et pourtant on est là ».

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans CAN