Suivez-nous sur
Comores, Classement FIFA : les Comores terminent l’année à la 132è place, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Equipe A

Classement FIFA : les Comores terminent l’année à la 132è place

Au dernier classement FIFA de l’année, la position des Comores n’a pas connu de changement. Les Cœlacanthes pointent toujours à la 132è place mondiale.

Une année record pour le football international. Au total, 1 116 matches ont été disputés à cette date en 2021. Un record d’après l’instance faîtière. Au niveau du classement FIFA, les Comores quant à elles campent à la même place.

En 2021, les Cœlacanthes n’ont disputé que seulement six rencontres. Deux matches d’éliminatoires de CAN, un barrage d’Arab Cup et trois matchs amicaux. Pour trois victoires, un nul et deux défaites. Les Cœlacanthes pontaient à la 130ème place le 18 février au premier classement de 2021. Les Comores ont aussi manqué les fenêtres FIFA de juin et d’octobre. Ce qui explique en partie ce recul.

En stage à partir du 25 décembre, les Comores disputeront deux rencontres amicales dont un en fin d’année. Le 31 décembre contre la Côte d’Ivoire et le 4 janvier 2022 face au Malawi. Des rencontres qui entrent dans le cadre des derniers préparatifs pour la CAN 2021, prévue au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. Chez les féminines, les Dames terminent l’année à la 171ème place mondiale.

Résumé du classement du 23 décembre 2021

  • Leader : Belgique (inchangé)
  • Nombre total de matches disputés : 58
  • Plus grand nombre de matches disputés : Algérie, Égypte, Qatar, Tunisie (6 matches)
  • Meilleure progression en termes de points : Indonésie (+ 11,13)
  • Meilleure progression en termes de places : Algérie, Qatar, Thaïlande (+ 3 places)
  • Plus grand recul en termes de points : Myanmar (- 8,01 points)
  • Plus grand recul en termes de places : Myanmar (- 4 places)
  • Équipes inactives non classées : Îles Cook.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Equipe A