Suivez-nous sur
Comores, Pas de changement pour les Comores au Classement FIFA, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Cœlacanthes

Pas de changement pour les Comores au Classement FIFA

Malgré la victoire contre la Sierra Leone, les Cœlacanthes n’ont pas gagner de places au nouveau Classement FIFA.

Drôle de classement dirait-on dans les ɓangwe de tout le pays. Victorieuses devant la Sierra Leone, 107ème FIFA avant la rencontre, les Comores n’ont connu aucun changement au nouveau classement de ce vendredi 19 novembre.

Les hommes d’Amir Abdou pointent toujours à la 132ème place mondiale. Ils avaient pourtant progressé d’une place en octobre tout en étant restés inactifs. Cependant, sur le fond, il y a eu un changement, minime soit-il, pour les Comores. Les Comoriens ont gagné 5,65 points et comptent désormais 1117,65 points au lieu des 1112 d’octobre dernier. La Sierra Leone a perdu quant à elle une place et se positionne au 187ème rang.

Sur le continent, le Sénégal (20è) garde la première place mais est cette fois-ci suivi par le Maroc (28ème, +1) et de la Tunisie (29ème, -2). Un classement qui va servir de base pour la reparticipions des chapeaux lors du tirage au sort des barrages de la Coupe du Monde 2022 le 18 décembre prochain.

Résumé du classement du 19 novembre 2021

  • Leader : Belgique (inchangé)
  • Entrées dans le Top 10 : pays-bas (10èmes, +1)
  • Sorties du top 10 : Mexique (14ème, -5)
  • Plus grand nombre de matches disputés : Bangladesh, Bolivie, Équateur, Salvador, Maldives, Mexique, Seychelles, Sri Lanka (3)
  • Plus grande progression en termes de points : Équateur (+31, 81 points)
  • Nombre total de matches disputés : 145
  • Plus grande progression en termes de places : Guinée Équatoriale (+12 places)
  • Plus grand recul en termes de points : Mexique (-34, 16 points)
  • Équipes inactives non classées : Îles Cook.
  • Plus grand recul en termes de places : République centrafricaine (-15 places)

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Cœlacanthes