Suivez-nous sur
Nouadhibou, Le contingent comorien de Nouadhibou champion de Mauritanie

Comorians abroad

Le contingent comorien de Nouadhibou champion de Mauritanie

Arrivés dans la deuxième ville mauritanienne en novembre dernier, le contingent comorien du FC Nouadhibou termine champion de Mauritanie. Les « Oranges » dirigés par Amir Abdou se sont offert leur neuvième titre de Super D1 à quatre journées de la fin du championnat. Faouz Faidine et Ibroihim Youssouf comptent désormais un nouveau trophée dans leurs armoires.

Pari réussi pour le Comorien Amir Abdou. Sa première expérience sur le continent avec un club est un succès. Le projet qu’il porte avec le club mauritanien du FC Nouadhibou depuis novembre dernier s’est matérialisé par un titre dès sa première saison. Les « Oranges » se sont offert le neuvième titre de Champions de Super D1 de leur histoire. Le quatrième consécutif. La victoire d’hier contre le FC Sahel (2-0) a assuré le sacre aux coéquipiers de Faouz Faidine et Ibroihim Youssouf. Nouadhibou devance de 14 points le dauphin FC Tevragh-Zeina à 4 journées de la fin des play-offs.

Une aventure riche en émotions et en expériences pour les deux joueurs comoriens de l’effectif du FC Nouadhibou. Faouz Faidine (milieu de terrain) et Ibroihim Youssouf (attaquant) avaient accompagné Amir Abdou à sa signature. Avec ce titre, ils continuent de garnir leurs palmarès respectifs tout en gagnant en expérience sur le football du continent. Le quatrième titre de sa carrière pour Faouz et le troisième pour Ibroihim, passé par African Stars en Namibie. La saison n’est cependant pas déroulée de la même manière pour les deux joueurs. Plus efficace, Faouz Faidine a réalisé une saison presque pleine par rapport à son compatriote, moins régulier et en manque d’efficacité (2 buts seulement).

Partager sur :

Étudiant, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad