Suivez-nous sur
L'île Maurice se prépare pour les JIOI 2023
Célébration de but des Mauriciennes en amical en janvier 2023 contre le Pakistan

Football féminin

JIOI 2023 – Féminines : La Réunion et Maurice en ordre de bataille

Les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) 2023 approchent à grands pas et les équipes féminines de la région se préparent activement pour cette compétition tant attendue.

Alors que le flou persiste du côté des Comores, les équipes féminines des Mascareignes se préparent activement pour les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) 2023. À quatre mois de l’événement, la Réunion et Maurice sont sur le pied de guerre.

Ce mardi, la MFA a officiellement dévoilé le duo qui aura la lourde tâche de diriger les Lady Club M. Il s’agit de Kersley Levrai et Anielle Collet. Les deux techniciens étaient déjà en poste en janvier dernier lors du tournoi amical en Arabie Saoudite. Dans les prochains jours, l’institution de Trianon devrait également détailler leur feuille de route. À la première édition du tournoi féminin en 2015, Maurice n’a pas réussi à sortir des phases de groupes. Elle a essuyé deux défaites face à Madagascar et La Réunion.

Du côté de Madagascar, la FMF a également dévoilé ce jour le nom du sélectionneur de son équipe. Ce sera Béatrice Theodore qui aura la charge de guider les Barea pour ce rendez-vous qui se déroulera à domicile. La Grande Île avait terminé vice-championne en 2015, face à La Réunion (3-1), l’unique but malagasy ayant été inscrit par Christina Razanampiavy, actuelle attaquante de l’Olympic de Moroni.

La Réunion pourrait affronter le FC Fleury 91 en amical

En parlant de l’équipe réunionnaise, celle-ci est en stage depuis dimanche à Saint-Paul, sur la côte ouest de l’île. Les championnes en titre ont établi leur quartier général au stade Maurice Bluker de Villèle. Sous la direction de David Ferrère, la sélection réunionnaise se prépare avec un seul objectif en tête : défendre son titre aux Jeux. Cette semaine, le stage prendra une saveur particulière. Elle pourrait disputer un match amical le 22 avril contre le FC Fleury 91, une équipe de la D1 Arkema. Cette rencontre sera un véritable test pour l’équipe réunionnaise, qui affrontera une équipe de haut niveau. Fleury est actuellement troisième du championnat, derrière le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais.

En revanche, pour les Comores, aucun programme de préparation n’a encore été établi pour les Jeux. Absentes régulièrement lors des fenêtres FIFA, les Cœlacanthes n’ont techniquement plus que la date FIFA féminine de juillet comme dernière chance pour se préparer. Cette année, la bande à Nousrat Mistoihi aura deux compétitions importantes très rapprochées. Outre les JIOI prévus du 23 août au 3 septembre, elles enchaîneront avec la Cosafa Women’s Cup en Afrique du Sud du 13 au 26 septembre. Certaines joueuses risquent même de ne pas pouvoir suivre le rythme. Avant les Jeux, le futur champion des Comores prendra part à la 3ème édition de la Women’s Champions League du 18 au 26 août. Un véritable casse-tête également au niveau organisationnel.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Football féminin

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading