Suivez-nous sur
Idriss Mzaouiyani, Idriss Mzaouiyani prêté à Al Dhafra, Ahmed Jashak à Ittihad Kalba

Espace Jeunes

Idriss Mzaouiyani prêté à Al Dhafra, Ahmed Jashak à Ittihad Kalba

Arrivé il y a un an à Al Ain en provenance du Paris Saint-Germain, Idriss Mzaouiyani vient d’être prêté une saison à Al Dhafra. Son compatriote Ahmed Abdulla Jashak a été aussi prêté à l’Ittihad Kalba.

Une saison après avoir rejoint le champion 2018 des Émirats Arabes Unis (UAE), Idriss Mzaouiyani (20 ans) évoluera cette saison sous des nouvelles couleurs. L’ancien Titi du PSG n’a apparu qu’à 15 reprises sous le maillot d’Al Ain pour seulement 6 matchs de championnat. Le jeune milieu de terrain a passé le reste de la saison avec les U21 du club. Il n’a pas aussi pris part à la Ligue des Champions avec le club le plus titré des Emirats. En manque de temps de jeu, le franco-comorien débarque à Al Dhafra. Un autre club d’Abou Dhabi et de milieu de tableau ayant terminé 8è de l’Arabian Gulf League la saison dernière.

Ahmed Abdulla Jashak rejoint l’Ittihad Kalba

Champion UAE de la saison 2020 avec Shabab Al Ahli de Dubaï, Ahmed Abdulla Jashak (26 ans) s’est offert un nouveau challenge. Le Comorien a rejoint en août dernier sous forme d’un prêt à l’Ittihad Kalba. Il était apparu à 13 reprises sous les couleurs de Shabab Al Ahli. Après une présaison réussit dont il signa trois réalisations, Jashak a débuté la saison en patron de l’entrejeu des tigres de Sharjah. L’Ittihad Kalba signa une victoire (2-1) en entrée devant Al Jazera Club en Arabian Gulf Cup.

Né apatride et naturalisé comorien grâce à la Loi de la citoyenneté économique, Ahmed Abdulla Jashak n’est pas le seul de ce lot à évoluer en Arabian Gulf League. Nasser Mahmoud Noor (24 ans, milieu de terrain) évolue depuis deux saisons à Al Wasl. Des joueurs aux profils intéressants qui pourraient beaucoup apporter aux Cœlacanthes.

Partager sur :

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Espace Jeunes