Suivez-nous sur
El Fardou Ben, EL : phénoménal, El Fardou Ben Mohamed enflamme le Maracana, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Comorians abroad

EL : phénoménal, El Fardou Ben Mohamed enflamme le Maracana

Partager sur :

Reversée en Europa League, l’Etoile Rouge de Belgrade a pris une belle option hier pour une potentielle qualification en phase de groupes. Le champion serbe s’est largement imposé par 4 buts à 0 face aux roumains du CFR Cluj. Une victoire qu’a notamment largement contribué l’international comorien El Fardou Ben Mohamed. Buteur et impliqué dans deux autres réalisations.

Il n’y aura pas d’aventure en C1 cette saison pour l’Etoile Rouge, éliminée au troisième tout des qualifications par Tiraspol. Mais l’aventure européenne ne s’arrête pas là. Reversés en Europa League, les Reds se sont largement imposés à domicile devant le CFR Cluj. Quatre buts qui ont enflammé le Stadion Rajko Mitić « Maracana ». Deux semaines après avoir ouvert son compteur, El Fardou Ben Mohamed s’est bien distingué. Sur tous les fonts, il participe grandement à ce succès de cette phase aller. D’abord très tôt dans la rencontre avec l’ouverture du score de Milan Pavkov (5è). Le serbe profite d’un tir repoussé de Ben Mohamed pour lancer les hostilités.

Avant la pause, Aleksandar Katai double la mise (38è) avant que le Comorien n’inscrive la troisième réalisation. Sur un contre-attaque, Marko Ivanic trouve El Fardou Ben Mohamed côté droit à l’entrée de la surface qui déclenche aussitôt une puissante frappe enrôlée (68è). Laissant aucune chance au gardien lituanien Giedrius Arlauskis. Et pour finir en beauté, connu pour sa bonne maîtrise des coups de pieds arrêtés, il délivre une passe décisive pour le quatrième but belgradois. Un corner très bien exécuté conclu d’une tête de Marko Ivanic (77è). « Big Ben » semble avoir retrouvé ses marques.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 24 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad