Suivez-nous sur
Arab Cup U20, Les Comores forfaits pour l’Arab Cup U20 2022, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Arab Cup

Les Comores forfaits pour l’Arab Cup U20 2022

Deux semaines après une participation historique des Cœlacanthes au Tournoi Maurice Revello, les Comores ratent le coche en déclarant forfait pour l’édition 2022 de l’Arab Cup U20.

Partager sur :

Rebelote ! Comme on s’y attendait, les bruits de couloirs sur un forfait des Comores pour l’Arab Cup U20 viennent d’être confirmés. Quart-de-finalistes en 2021, les jeunes Cœlacanthes ne seront pas du rendez-vous pour l’édition 2022, prévue en Arabie Saoudite du 20 juillet au 7 août.

Construire l’avenir entre espoirs et illusions

Continuité, une notion qui semble être inconnue dans le lexique de la Fédération de Football des Comores (FFC). Cet énième forfait d’une équipe comorienne après une belle prestation écorne encore une fois la « belle image » du football comorien à l’international. Pourtant, à peine deux semaines, les U21 ont porté hauts les couleurs du pays au Tournoi Maurice Revello. Une première participation saluée de tous et qui a nourri beaucoup d’espoirs.

Sauf que, entre le foot moderne et l’instance de Moroni-Oasis, c’est deux visions du monde diamétralement opposés. Comment comprendre qu’après un quart de final historique en 2021, l’équipe U20 soit absente l’édition suivante. Sachant qu’elle est laissée inactive depuis un an et qu’elle doit, en théorie, disputer en octobre prochain la Cosafa Cup U20 dont l’édition 2022 va servir de qualification pour la CAN U20 2023. L’avenir semble incertain. À quand une prise de conscience ?

Pays engagés pour l’Arab Cup U20 2022

18 équipes : Arabie Saoudite (hôte), Algérie, Bahreïn, Djibouti, Égypte, Émirats Arabes Unis, Irak, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Oman, Palestine, Somalie, Soudan, Tunisie, et Yémen.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Arab Cup