Suivez-nous sur

Cœlacanthes

Communiqué : les Cœlacanthes exigent un respect des engagements de l’Etat et de la FFC

Communiqué : les Cœlacanthes exigent un respect des engagements de l’Etat et de la FFC

Après plusieurs années de fausses promesses, de non-respect des engrangements de la Fédération et de l’Etat et de l’absence de garantie pour le futur, l’ensemble de l’Equipe Nationale des Comores se retire de toute activité le concernant.
C’est dans un communiqué paru ce vendredi 22 décembre signé le Manager Général Ben Amir Saadi, le Capitaine Nadjim Abdou et le Directeur Sportif des Cœlacanthes Djamal Mohamed, tous les membres des Cœlacanthes ont décidé d’un commun accord de ne plus accorder de l’intérêt à la sélection nationale. Il n’est de secret pour personne, depuis plusieurs années, les Cœlacanthes vivent perpétuellement dans le doute financier. Aucun réel engagement ni de la Fédération de Football des Comores (FFC) ni du Ministère des Sports et ce malgré plusieurs sacrifices et d’effort considérables des membres de l’équipe nationale.

« On nous vend des belles promesses »

Dans le communiqué dont nous avons reçu une copie ainsi que des détails supplémentaires, les concernés reprochent à la Fédération et à l’Etat en premier lieu les rémunérations du staff, des primes des joueurs et des frais de déplacement lors du stade du mois d’octobre en Tunisie dans le cadre du match amical contre la Mauritanie. Engagements encore une fois non tenus tout comme dans le récent regroupement des Cœlacanthes en novembre lors du match face à Madagascar. Dans un courrier daté du 3 novembre, le Ministre des Sports Salim Mahamoud par son directeur de cabinet a adressé au Manager Général Ben Amir Saadi que « le gouvernement prendrait en charge toutes les dépenses des Cœlacanthes » durant leur regroupement. Dans ce rassemble de novembre, l’Etat n’a en effet honoré que 29% de ses dépenses. Dans le bilan détaillé du dernier rassemblement, sur 52 504, 78 euros que l’Etat devrait honorer, seulement 14 483,86 euros ont été perçu et la somme 38 020,92 euros reste encore à régler concernant entre autres les primes des joueurs et staff, hébergement, déplacement, traiteur, frais du match et prestations etc. Il est à rappeler que l’organisation de ce rassemblement tout comme celui d’octobre ont été rendu possible par des prêts de société et particuliers dévoués à accompagner le football national en attente d’un remboursement.

Une nième promesse encore non tenue et qui met en difficulté le bon fonctionnement d’une équipe qui depuis quelques années fait rayonner les Comores dans le monde. De plus du rassemble d’octobre aux frais encore non réglés, ces deux épisodes ne sont donc sans rappeler celui du regroupement du mois de juin pour le match amical face au Togo et du déplacement au Malawi qui se sont déroulés dans des conditions extrêmement difficiles.
« On nous vend des belles promesses à chacun de nos déplacements au pays, que ce soit le Chef de l’Etat, ses ministres ou ses conseillers, on ne voit rien venir de concret. Il serait temps de mettre en place une véritable politique économique visant à soutenir dans la durée notre sélection et plus généralement le sport dans nos îles. Et les solutions existent. Il ne manque que la bonne volonté de ceux qui nous dirigent pour les mettre en oeuvre. » avait déclaré en juin Ben Amir Saadi au quotidien La Gazette des Comores.

Une situation bien délicate qui risque d’anéantir tous les efforts déployés ces trois dernières années pour mettre en place une équipe solide et ambitieuse qui fait la fierté de tous les Comoriens. La décision des membres de l’Equipe Nationale s’avère difficile comme ils le soulignent mais nécessaire pour espérer un réel changement de comportement et un respect de la parole de nos dirigeants.

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

6 Commentaires

6 Comments

  1. Pingback: Nadjim Abdou : «On a jamais demandé la lune mais simplement un soutient concret» - comorosfootball269

  2. Pingback: Amir Abdou : «On est arrivé à un stade qu'on ne pouvait plus rester silencieux» - comorosfootball269

  3. Pingback: « On ne nous respecte pas» - Réactions d'Abdallah et Bachirou

  4. Pingback: Quelles sont les priorités pour le nouveau président de la FFC ?

  5. Pingback: « Nos autorités nous accordent peu d’intérêt » : Ben Amir Saadi et Amir Abdou

  6. Pingback: Classement FIFA : les Comores conservent la même place

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Cœlacanthes