Suivez-nous sur
CAN 2022, CAN 2022 : des joueurs bloqués et des négociations en cours

CAN

CAN 2022 : des joueurs bloqués et des négociations en cours

À cinq jours de la trêve internationale, les choses semblent se compliquer pour les Cœlacanthes. Confrontés à une mesure exceptionnelle de la FIFA, certains joueurs comoriens risquent de manquer à l’appel en étant bloqués par leurs clubs. Le staff technique mène des négociations pour avoir à disposition tout son effectif pour les éliminatoires de la CAN 2022.

C’est un sujet délicat qui s’est invité dans la préparation des matchs contre le Togo et l’Egypte. Avec presque la majorité de ses joueurs évoluant en Europe, particulièrement en France, les Comores pourraient être contraintes de se passer de certains éléments. Une circulaire de la FIFA en date du 5 février 2021 donne la possibilité aux clubs de ne pas libérer leurs joueurs internationaux dans les cas où les autorités gouvernementales du pays du club imposent un confinement égal ou supérieur à cinq jours. C’est qui le cas de la France qui impose un isolement de sept jours à tous les voyageurs extra-européens même avec un test PCR négatif.

Une circulaire que le Chamois Niortais (Ligue 2) vient d’en faire usage en annonçant sa décision de conserver ses joueurs internationaux appelés pour les rassemblements du mois de Mars. Le jeune milieu de terrain Yacine Bourhane pourrait donc manquer à l’appel. Et il est loin d’être le seul concerné. Des médias bretons soulignent aussi que l’En Avant Guingamp (Ligue 2) va retenir ses joueurs. Laissant planer l’incertitude de voir Youssouf Mchangama rejoindre ses compatriotes à Moroni. Contacté par Comoros Football 269, le Team manager Djamal Mohamed a confirmé, sans citer des noms, que des joueurs sont actuellement bloqué par leurs clubs. Il précise en outre que des négociations sont en cours entre le staff technique et les clubs en question.

Cinq à sept joueurs potentiellement absents

La position de ces deux clubs s’explique par leurs situations en championnat. Niort ainsi que Guingamp sont à un moment crucial de la saison. En difficulté, ils bataillent tous pour assurer leur maintien. C’est le cas du Pau FC de Younn Zahary ou de l’AC Ajaccio de Mohamed Youssouf et Faïz Mattoir. Le cas par exemple du Mans de Bendjaloud Youssouf en National qui est en course pour une place de barragiste pour une éventuelle accession en Ligue 2. Avec plusieurs internationaux, ces clubs ont en commun des rencontres importantes fin du mois et début avril. Se priver de tels contingents durant et tout juste après la fin de la trêve internationale serait prendre un risque. Mais les Comores ne sont pas les seules impactées. Toutes les sélections africaines y compris le Togo, prochain adversaire, se retrouvent dans la même situation.

Côté suisse, c’est un feu vert que le Lausanne Ouchy a accordé à Rafidine Abdullah. Le milieu de terrain sera du voyage à Moroni ce weekend. Le RKC Waalwijk ne s’opposera pas aussi à ce que Saïd Bakari puisse prendre part à ces deux rencontres historiques. Les plus importantes de sa carrière comme il l’a souligné récemment. Quant à Fouad Bachirou (Nottingham Forest), c’est le flou total entre Brexit et la quarantaine au Royaume-Uni. Plus de peur que de mal. Sorti sur blessure dans son dernier match avec le SC Lyon, le jeune défenseur Kassim Mdahoma a la capacité de disputer les deux prochaines rencontres. Aucune blessure n’a été signalé parmi les 25 joueurs retenus par Amir Abdou. Le Staff technique est attendu samedi à Moroni tandis que les joueurs arriveront lundi et entreront immédiatement en stage.

Partager sur :

Étudiant, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans CAN