Suivez-nous sur
Bendjaloud Youssouf, Le Mans FC : le coup de canon de Bendjaloud Youssouf, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

Comorians abroad

Le Mans FC : le coup de canon de Bendjaloud Youssouf

Buteur il y a deux semaines, Bendjaloud Youssouf s’est encore illustré de la plus belle des manières. L’international comorien a signé un chef-d’œuvre hier avec Le Mans FC en National. Un coup de canon magnifiquement exécuté à l’occasion de la large victoire mancelle devant Créteil. Son quatrième but de la saison.

Un retour en Ligue 2 reste encore possible pour Le Mans FC. Avec un match en retard et à quatre points du barragiste, le club sarthois poursuit avec brio son opération montée. Bendjaloud Youssouf et ses coéquipiers peuvent continuer d’espérer après leur brillante victoire face à l’US Créteil. La troisième de suite. Une large victoire (4-0) à domicile au MMArena à laquelle le Comorien s’est fait remarquer avec une somptueuse réalisation. Sur un coup franc joué en deux temps, Julien Bègue décalait astucieusement Bendjaloud Youssouf qui décochait une flèche pour le but du break (2-0, 44è). Un tir du droit puissant qui vient ficher le ballon dans la lucarne du gardien cristolien, Stéphane Véron.

Très présent dans l’action offensive, Bendjaloud Youssouf est un latéral droit polyvalent capable d’évoluer en tant qu’ailier. Il est d’ailleurs utilisé à ce poste sur ces derniers matchs avec Le Mans. Un poste qui lui sourit bien. Son but face à Créteil n’est autre que le quatrième de la saison. Bon dans les coups de pieds arrêtés, le Comorien s’est illustré davantage devant le Cristoliens. Sur un coup franc en deuxième période, il trouve Jean-Philippe Krasso en pleine surface qui d’une tête ajuste le ballon sous la barre transversale (3-0, 59è). Un match complet pour le Sang et Or en pleine puissance depuis son repositionnement sur l’aille droit. Le canonnier comorien retrouve ses marques et livre une fin de saison passionnante.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad