Suivez-nous sur
Le Comorien Ibroihim Youssouf face aux Seychelles à la Cosafa Cup 2023

COSAFA

Tirage au sort de la Cosafa Cup 2024

Le tirage au sort de la Cosafa Cup 2024, compétition phare du Conseil des Associations de Football en Afrique Australe (Cosafa), s’est déroulé ce vendredi à Johannesburg.

Réuni à Johannesburg, le Conseil des associations de football d’Afrique australe (Cosafa) a procédé au tirage au sort de la 23ème édition de sa compétition phare. À l’issue de cette cérémonie, les Comores ont hérité du Groupe B, en compagnie de la Zambie. La Cosafa Cup 2024 se tiendra à Port Elizabeth, en Afrique du Sud, du 26 juin au 7 juillet.

Les Cœlacanthes des Comores se retrouvent dans un groupe particulièrement relevé, aux côtés de la Zambie, championne en titre et équipe la plus titrée de la compétition (7 sacres). Ils devront également batailler face au Zimbabwe, deuxième nation la plus titrée avec 6 sacres à son actif. La quatrième équipe du groupe est le Kenya, invité pour la deuxième fois dans la compétition. Cette adversité de taille exigera des coéquipiers de Zamir Mohamed une détermination sans faille pour espérer sortir de cette phase de groupes.

Les matchs de poule se joueront du 26 juin au 3 juillet, les demi-finales le 5 juillet et la finale et les barrages pour la troisième place auront lieu deux jours plus tard. Sous la houlette de Hamada Jambay, les Comores se présenteront avec l’Équipe A’. Le sélectionneur a déjà dévoilé, il y a deux semaines, sa liste de 24 Cœlacanthes pour cette compétition. Pour rappel, les Comores n’ont dépassé la phase de groupes qu’une seule fois dans leur histoire, en 2019, en se qualifiant pour les quarts de finale.

Résultat du tirage au sort :

  • Groupe A : Afrique du Sud (hôte), Mozambique, Eswatini et Botswana.
  • Groupe B : Zambie, Kenya, Comores et Zimbabwe.
  • Groupe C : Angola, Namibie, Lesotho et Seychelles.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 25 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans COSAFA

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading