Suivez-nous sur
Faïz Mattoir, National 1/2 : Faïz Mattoir et Moussa Djoumoi enchaînent, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

Comorians abroad

National 1/2 : Faïz Mattoir et Moussa Djoumoi enchaînent

Un dernier weekend décisif avant la trêve internationale. Du troisième échelon français à la quatrième, les internationaux comoriens se sont illustrés de la plus belle des manières. À l’instar de Faïz Mattoir et Moussa Djoumoi, buteurs avec Cholet et Saint-Priest. Leurs deuxièmes réalisations de la saison.

Auteur d’une belle reprise de volée il y a deux semaines, Faïz Mattoir continue sur sa lancée. Le jeune avant-centre de 21 ans, prêté cette saison à Cholet par l’AC Ajaccio, a signé vendredi sa deuxième réalisation à l’occasion de la 4ème journée du National. Dès la troisième minute, Tony Njiké s’introduit dans la surface pour centrer en retrait, Faïz Mattoir placé idéalement au point de pénalty reprend le ballon du plat du pied et trompe le portier Sedanais (1-0, 3è). Un avantage que les Choletais n’ont pas su conserver. Hamadi Ayari égalise pour les visiteurs qui arrachent le match nul.

En National 2, Moussa Djoumoi est de nouveau décisif avec l’AS Saint-Priest. Réceptionnant la réserve de l’Olympique Lyonnais avec un certain Marcelo au Stade Jacques-Joly, les hommes de Lionel Bah se sont inclinés sur le score de 3 buts à 1. En infériorité numérique après l’ouverture du score des visiteurs par Habib Keita (19è), Saint-Priest parvient à revenir à égalité avant la pause par l’entremise de Moussa Djoumoi. Un des meilleurs atouts des Sang et Or, récompensé de ses efforts. Sur une perte de balle de Da Silva juste devant sa surface, Dhib décale sur la droite pour Djoumoi prend par surprise Malcolm Barcola (1-1, 43è). Sa seconde réalisation de la saison et la deuxième de suite.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad