El Fardou Ben Mohamed atteint la barre des 20 buts en une saison
Suivez-nous sur

Comorians abroad

El Fardou Ben Mohamed atteint la barre des 20 buts en une saison

El Fardou Ben Mohamed atteint la barre des 20 buts en une saison

Buteur il y a une semaine en Coupe de Serbie, l’international comorien El Fardou a signé dimanche son douzième but en championnat. Sa vingtième réalisation cette saison toute compétition confondue avec l’Etoile Rouge Belgrade.

Face à son voisin du FK Rad, l’Etoile Rouge Belgrade continue sa série d’invincibilité en Super Liga. Les coéquipiers d’El Fardou Ben Mohamed se sont imposés (0-3) sans surprise face à l’une des lanternes rouges du championnat. Le champion en titre reste toujours leader de la Super Liga (75 pts) avec sept points d’avance par rapport à son dauphin.

Une première et un record pour le prolifique Ben Mohamed

El Fardou Ben Mohamed signe son 12è but de la saison avec l’Etoile Rouge en Super Liga face au FK Rad

Le serbe Dejan Joveljic a ouvert le score dès la 20è minute avant de signer le doublé en début de seconde période (53è). Sur un service en profondeur de Lorenzo Ebecilio, le Comorien El Fardou Ben Mohamed a anéanti les espoirs du FK Rad à la 87è minute. Buteur une semaine avant en quart de finale de Coupe de Serbie, il a signé à l’occasion son 12è but de la saison en Super Liga. Troisième au classement des buteurs en championnat, Ben Mohamed a atteint la barre des 20 buts toute compétition confondue cette saison avec les Reds.

Avec quatre buts inscrits durant la saison avec les Cœlacanthes, il atteint la barre des 24 buts en une saison. Une première dans sa carrière et un record parmi les joueurs comoriens. Forfait pour la rencontre décisive entre le Cameroun et les Comores, El Fardou Ben Mohamed suivra de loin la prestation des ses coéquipiers. Un attaquant prolifique que le sélectionneur Amir Abdou devra composer sans lui samedi à Yaoundé.

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui m'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, je demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Comorians abroad