Suivez-nous sur
Kassim Hadji, Le Comorien Kassim Hadji victime de racisme en Suisse, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Comorians abroad

Le Comorien Kassim Hadji victime de racisme en Suisse

En déplacement samedi à Bellinzone à l’occasion de la 29ème journée de Promotion League, des joueurs du Stade Nyonnais ont été visés par des cris racistes.

La fin de match entre l’AC Bellinzone et le Stade Nyonnais (2-1) a été émaillé par d’incidents graves. Deux joueurs vaudois dont Kassim Hadji ont été visés par des cris racistes, rapporte le quotidien suisse 20 Minutes.

De plus du jeune milieu terrain comorien, le public tessinois s’en est pris aussi à Florian Danho, originaire du Cameroun et de la Côte d’Ivoire. Une déferlante de haine qui a laissé Kassim Hadji sous le choc. « Je sortais du terrain, très déçu qu’on ait perdu le match. Quand je suis arrivé à hauteur des tribunes pour rentrer dans les vestiaires, j’ai entendu des cris de singe. La tristesse et la honte se sont ajoutées à ma déception. Je ne savais pas comment réagir face à tant d’hostilité. »

Arrivé sur les rives du Léman l’été dernier, Hadji (22 ans) est devenu un des meilleurs atouts des Stadistes. Formé à l’Académie Twamaya, il est passé par par l’US Zilimadjou, Volcan Club et Elan Club. En 2019, il rejoint l’Olympique Rillieux puis Ain Sud Foot. « Je n’ai jamais vécu quelque chose d’aussi rabaissant. Quand il y a eu ces cris de singe, j’ai voulu défier le public du regard mais un membre du staff tessinois m’a demandé de baisser la tête et de vite rentrer dans les vestiaires si je ne voulais pas que ça dégénère ».

Ils peuvent compter sur le soutien de leur club

Une affaire que le Stade Nyonnais ne compte pas laisser passer de tels actes. Son directeur général veut le porter au plus hautes instances. « Ce qui s’est passé est un scandale. Les autorités sportives doivent sévir. De notre côté, nous envisageons de déposer une plainte pénale », ne décolère pas Varujan Symonov. Et il faut dire que les autorités suisses comptent bien agir. Bellinzone va être sanctionné par la ligue.

Ce lundi, Samuel Scheidegger, président de la Première Ligue, a annoncé que « des mesures disciplinaires vont être prononcées à l’encontre du club recevant pour infraction discriminatoire commise par ses supporters. Le Comité condamne avec la plus grande fermeté les propos racistes tenus depuis la tribune principale du Stadio Comunale par quelques spectateurs tessinois en direction de certains joueurs du FC Stade Nyonnais ». Tout notre soutien Kassim !

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad