Suivez-nous sur
Comores, D1 Comores : Arsenal, Mboube et Djabal, les derniers promus, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Championnat

D1 Comores : Arsenal, Mboube et Djabal, les derniers promus

Il ne restait seulement que trois tickets pour la montée en première division du championnat des Comores. La liste est désormais complète ce vendredi avec la seconde place acquise par Djabal FC dans la poule B de la D2 à Ngazidja. La veille, Arsenal Club Mlabanda et Mboube Club avaient aussi validé leurs montées.

Une victoire dans la dernière journée suffisait à Arsenal Club de sécuriser sa première place du groupe A. C’est désormais chose faite. La formation de Mlabanda s’est imposée hier par 2 buts à 0 face au Stade FC à Salamani. Comptabilisant 33 points au classement et devançant au passage Mbatse Club, son concurrent direct. Une première place significative de montée dans l’élite régionale pour les protégés de Daniel Radjab. Un sacre qui met fin à onze années de traversée du désert des Rouges et blanc de Djando en deuxième division. Sur la voie royale, ils rejoignent Nouvel Espoir de Wanani à la découverte de la D1.

À Ngazidja, les derniers promus en D1 sont désormais connus. Après sa victoire 2-0 au Stade Bushushu devant l’US Ntsaoueni, Mboube Club termine la saison à la seconde place de la poule A avec 43 points. Soit à un point du leader qui n’est autre que l’USN. La dernière apparition des Bleus de Wela en D1 remonte à la saison 2014-2015. Seconde place aussi assurée pour Djabal FC d’Ikoni après sa victoire 1-0 ce vendredi devant l’US Selea. Les champions des Comores 2012, qui terminent avec 42 points, vont retrouver l’élite cinq ans après l’avoir quitté.

La liste des équipes promues en D1 :

  • Mwali : Arsenal Mlabanda et Nouvel Espoir
  • Ndzuani : AS Daoueni, AS Komorozine, FC Atlético Mutsamudu et Steal Nouvel
  • Ngazidja : Alizé Fort, Djabal FC, Mboube Club et US Ntsaoueni.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Championnat