Suivez-nous sur

CAN

CAN 2019 – Comores / CAF : le TAS n’a pas encore fixé de date !

CAN 2019 – Comores / CAF : le TAS n’a pas encore fixé de date !

Un mois après la saisine du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) par les Comores contre la CAF, le dossier n’a pas connu une grande avancée. Le calendrier de la procédure d’arbitrage concernant la disqualification du Cameroun à la CAN 2019 n’a pas encore été établi.

Retiré fin novembre au Cameroun pour des retards dans les infrastructures, la CAN 2019 aura finalement lieu en Egypte. Dans le même groupe que l’hôte déchu dans les éliminatoires, les Comores ont encore un litige qui les oppose à la CAF auprès du TAS. La Fédération de Football des Comores (FFC) avait demandé des explications concernant la disqualification ou non du Cameroun. Une demande qui n’aura de réponse officielle à temps si ce n’est via des sorties médiatiques des dirigeants de l’instance africaine.

Les Comores ont saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) contre la CAF pour l’application de l’article 93.2

Pas de décision finale du TAS avant la rencontre du 23 mars

La FFC avait entamé alors une démarche pour faire valoir ses droits auprès des instances internationales. Une procédure mise en application le 29 janvier avec une requête d’arbitrage déposée auprès du TAS. « La FFC a déposé une procédure d’appel auprès du TAS contre la décision de la CAF de refuser d’exclure le Cameroun de la CAN 2019 après lui avoir retiré l’organisation.» avait annoncé sur Twitter, Ben Amir Saadi, manager général des Cœlacanthes. Pour rappel, le Cameroun devait être disqualifié de la CAN 2019 en vertu de l’article 92.3 du règlement.

Mais à une quinzaine de jours de la rencontre entre le Cameroun et les Comores à Yaoundé, aucune date n’a encore été fixée pour l’étude de la requête. Comme l’a indiqué à RFI le service de presse du TAS, il faudra encore attendre pour connaitre l’issu du procès. « Une procédure d’arbitrage a été ouverte mais le calendrier de la procédure n’a pas encore été établi. En particulier, il est trop tôt pour dire quand une décision finale pourra être rendue ».

Après le retrait d’organisation, la CAF avait refusé de sanctionner le Cameroun. Piétinant ainsi son propre règlement au profit d’une politique de glissement des prochaines éditions. En attendant l’issu de la procédure juridique auprès du TAS, les Comores devront donc batailler sur le terrain le 23 mars prochain pour arracher leur qualification. Seule une victoire peut qualifier les hommes d’Amir Abdou pour la phase finale de la CAN 2019. Ce qui serait une première dans l’histoire pour les Comores.

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui m'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, je demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans CAN