L'association Foot'O Comores racontée par leurs partenaires
Suivez-nous sur

Actualités

L’association Foot’O Comores racontée par leurs partenaires

L’association Foot’O Comores racontée par leurs partenaires

L’association Foot’O Comores a organisé dimanche dernier à Dugny (France) son premier événement de collecte de fonds destinés à aider le football des jeunes aux Comores. Nous étions présents au Complexe Sportif Alain Mimoun et avons recueilli les impressions de quelques acteurs du football comorien.

Les membres de Foot’O Comores avec l’équipe vainqueur du tournoi Futsal le 22 avril à Dugny

Autour d’un tournoi de Futsal, play-station et dans une bonne ambiance, aux environs de 200 personnes ont répondu à l’appel de Foot’O Comores. Une association basée en France qui a pour but d’apporter une aide matériel aux centres de formation aux Comores et un suivi scolaire. En action depuis 2017, Foot’O Comores a établi des partenariats avec des clubs et écoles de foot pour promouvoir la discipline mais surtout pour apporter un soutien scolaire aux jeunes footballeurs. Un événement qui consistait à récolter des fonds et du matériel pour leurs partenaires.

Des personnalités et acteurs du football comoriens ont assistés à l’événement. Parmi eux, Ayoub Moussa, un entraîneur qui connait très bien le football local en ayant dirigé des clubs de D1 comme Elan Club, US Zilimadjou, Coin Nord et Volcan Club. Il est le responsable du centre de formation de Bambani et ayant un partenariat avec Foot’O Comores. « Le centre est créer depuis 2010 et a pour but d’accompagner des jeunes de 8 à 15 ans dans le football et aussi dans leur scolarité. Notre objectif est de former des joueurs pour intégrer par la suite les meilleurs équipes du championnat comorien. C’est par l’intermédiaire d’un ami que j’ai pris contact avec l’association. On mène les mêmes objectifs et avons plusieurs points communs. On est là aujourd’hui pour soutenir l’événement et promouvoir les actions de notre partenaire ».

Ayoub Moussa, Youssouf Mravili et Nabil Ahmad lors du tournoi futsal de Foot’O Comores

Un autre acteur du football comorien, en la personne de Youssouf Mravili, responsable du centre de formation de l’US Zilimadjou a assisté à ce premier événement de Foot’O Comores.
« Le centre existe depuis mais on a l’lancé officiellement l’année dernière pour accompagner l’équipe première. Nabil Ahmad est une vielle connaissance et à son arrivée aux Comores (en 2017), il nous a présenté les projets de son association. On a établi le contact qui s’est soldé par un partenariat entre les deux parties. Accompagner les jeunes dans leur scolarité est une priorité dans le club. Notre objectif est de préserver les jeunes contre la délinquance. C’est là que Foot’O Comores nous aident le plus avec son engagement pour la scolarité des jeunes, l’un des premiers objectifs de l’association. »

L’événement qui a connu une grande réussite a de quoi permettre à l’association d’honorer ses engagements en vers partenaires, en matériel surtout. L’utilisation de ces dernières et leur conservation est maintenant la priorité pour les bénéficiaires. « Avec l’état des terrains au pays et les conditions de travail, il est de priorité de conserver les matériaux dans un bon état et que tous les gamins puissent les utiliser le maximum possible. Que ça soit les ballons ou les crampons, choses qui s’usent le plus. On espère pérenniser notre partenariat avec Foot’O Comores. L’association mise beaucoup dans l’éducation des jeunes. C’est ce que je trouve positif. On gagne aussi la confiance des parents qui sont rassurés que leurs enfants auront un cursus scolaire en plus du foot. D’autres ne se baseraient seulement que dans l’aspect football. » précise coach Ayoub Moussa.

Et de Youssouf Mravili d’insister sur les difficultés que connaissent les clubs comoriens et l’objectif de sa présence à Dugny :« Quand on gère une équipe, on se retrouve souvent avec quelques difficultés, financièrement pour la plus part du temps mais aussi coté structurel et équipements. Nous sommes là pour honorer l’association, monter notre volonté de vouloir progresser et respecter la convention. L’association nous permet d’avoir des bonnes conditions de travail et encourager les jeunes à progresser. On est ouvert à tous les aides dans la mesure que ça apporte une plus valu au football local ».

Propos recueillis par Boina Houssamdine

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui m'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, je demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Actualités