Suivez-nous sur

Championnat

Saïd Athouman : « Que chacun assume sa responsabilité »

Saïd Athouman : « Que chacun assume sa responsabilité »

Après l’officialisation de Volcan Club comme champion des Comores, le président de la FFC, Saïd Ali Saïd Athouman, avait convié la presse pour clarifier la situation. Déclaré forfait, Fomboni FC à travers son secrétaire général, a à son tour tenu une conférence de presse pour faire part de leur vérité.

Lire l’article : Volcan Club champion des Comores 2018

Le sacre de Volcan Club sur décision de la CNH a laissé place à une série d’accusations. D’un côté la fédération qui reproche à Fomboni FC de s’être lui-même pénalisé et d’un autre la formation fombonienne qui dénonce une mascarade.

« Il y a eu une concertation des deux équipes »

« La situation à Mutsamudu ne permettait pas de disputer un match au stade de Hombo. Je tiens à le préciser puisque le conflit était exclusivement dans cette ville, pas tout Ndzuani » déclare Saïd Ali Saïd Athouman . « Avant d’envisager l’option de Domoni (loin du conflit), nous avons fait une proposition aux deux équipes. Celle de procéder à un tirage au sort et faire jouer le match en terrain neutre à Mwali (Fomboni exclu) ou à Ngazidja (Moroni exclu). Volcan Club s’est montré à disposition tandis que Fomboni FC a exclu toute question d’envisager un match à Ngazidja. Pour leurs dirigeants, la rencontre ne peut avoir lieu qu’à Mwali ou Ndzuani ».

Saïd Ali Saïd Athouman – Président de la Fédération de Football des Comores (FFC) en conférence de presse

Secrétaire général de Fomboni FC, Dr Mohamed Ibrahim présente une autre version des faits. « Nous n’avons pas reçu de courriel mais avons appris tard lundi (23h) la décision de la fédération de faire jouer le match à Domoni via les réseaux sociaux. On a écrit par la suite à la fédération exprimant nos inquiétudes et demandant de prospecter à d’autres dispositions quant aux modalités de désignation du champion des Comores 2018 ».

Une demande qui n’aura jamais de réponse et ce malgré les avis des autorités sur la tenue de la rencontre. « Nous n’avons pas eu de réponse à notre lettre. Le président de la FFC n’a même pas aussi pris en compte l’inquiétude du gouverneur de Mwali, Mohamed Saïd Fazul, concernant la sécurité à Ndzuani. Ni même les recommandations du gouvernement qui ont jugé à risque le fait de disputer une rencontre à Ndzuani ».

Fomboni FC s’est-il lui-même pénalisé ?

« Nous n’avons pas déclaré forfait comme les instances veulent nous faire croire » affirme Dr Mohamed Ibrahim. « Ils voulaient nous imposer un match dans une zone en conflit armé. Les familles de nos joueurs, conscient des risques encourues, n’acceptaient pas que leurs enfants aillent à Ndzuani par peur de les exposer aux échanges des coups de feu ». Une version que rejette catégoriquement Saïd Ali Saïd Athouman. « Il y a eu une concertation des deux équipes pour trouver un consensus vu le délai que nous imposait la CAF pour communiquer le champion des Comores. Sans un consensus sur notre proposition, nous n’avons donc fait après qu’appliquer à la lettre le règlement. Ils ne nous ont pas laissé de choix ».

« Toutes les conditions n’étaient pas réunies »

Le secrétaire général de Fomboni FC, Dr Mohamed Ibrahim en conférence de presse

Le patron de la FFC demande à chaque partie d’assumer leur responsabilité. « Nous avons évalué la situation et assumons notre décision. J’ai eu des pressions d’autorités politiques (proches de Fomboni) qui voulaient à tout prix annuler la rencontre. Les joueurs de Volcan Club n’ont-ils pas aussi de familles soucieuses ? Pourtant ils y sont rendus sans difficulté à Domoni. Fomboni FC s’est lui-même pénalisé en ne se rendant pas au match. Que chacun assume sa responsabilité ».

De leur côté, Fomboni FC dénonce une machination se basant des aspects techniques du match d’appui. « Aucune réunion technique d’avant match n’a eu lieu. Entonnant encore, le jour dont a été prévu la rencontre, aucun dirigeant de la fédération ne s’est présenté au Stade de Domoni. Les arbitres retenus pour la rencontre n’étaient pas de niveau national mais de niveau district. Toutes les conditions n’étaient pas réunies pour tenir une rencontre. C’était en réalité une mascarade pour déclarer Volcan Club comme champion ».

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire




Actualités




Plus dans Championnat