Suivez-nous sur
CHAN, La phase finale du CHAN va passer de 16 à 18 équipes, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

CHAN

La phase finale du CHAN va passer de 16 à 18 équipes

À en croire la Fédération algérienne de football (FAF), organisatrice de la prochaine édition, le nombre de participants au Championnat d’Afrique des nations va être revu à la hausse.

Alors que le monde du football attend impatiemment le tirage au sort des éliminatoires de la prochaine édition, la FAF annonce un changement majeur pour le CHAN 2022. Dans un communiqué en date du lundi 9 mai, le pays organisateur annonce une hausse du nombre de participants.

La prochaine édition regrouperait pour la première fois 18 équipes au lieu de 16. Un changement acté au terme d’une réunion tenue lundi ayant regroupé plusieurs acteurs. D’un côté, le secrétaire général ainsi que le 4ème vice-président de la Confédération africaine de football (CAF) et de l’autre, le président de la FAF et le président du COCHAN.

Un CHAN 2022 à 18 équipes pour 5 groupes

Il était question de modifier l’article 70 relatif au nombre des sélections participantes. Ainsi, les 18 équipes seront réparties en 5 groupes : les trois premiers groupes seront composés de quatre nations, alors que les deux derniers verront la présence de trois équipes chacun. Les deux premiers des trois premiers groupes se qualifieront pour les quarts de finale, alors que seul le premier des deux dernières poules à trois nations validera son billet au prochain tour.

Aucune information cependant concernant les zones qui bénéficieront d’une augmentation de leur quota d’équipes pour la phase finale. À ce jour, 47 nations sont en course pour une place en phase finale du CHAN 2022. Cette dernière aura lieu en Algérie du 8 au 31 janvier 2023. Initialement prévu initialement le 29 avril dernier, le tirage au sort des éliminatoires a été reporté à une date ultérieure.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans CHAN