Suivez-nous sur
Ibroihim Youssouf, champion de Namibie avec African Stars
Célébration du sacre d'Ibroihim Youssouf avec African Stars

Comorians abroad

Namibie | Ibroihim Youssouf double buteur lors du match du titre

Dans une démonstration de force, African Stars a terminé sa saison en apothéose avec une victoire éclatante contre les Young Brazilians, scellant ainsi leur titre de champion de Namibie

African Stars a clôturé sa saison en beauté samedi, lors du dernier match de la Debmarine Premiership, en infligeant une défaite écrasante de 6 à 1 aux Young Brazilians. Un triomphe qui s’est vu sublimé par la performance de l’international comorien, Ibroihim Youssouf, auteur d’un doublé retentissant.

Depuis la 26è journée, African Stars était assuré de terminer en tête du championnat. Cependant, cela n’a pas empêché les joueurs de Mervin Mbakera de tout donner sur le terrain. Ce match tant attendu fut le point culminant de la saison 2022-2023 en championnat pour les Samba boys. Il marquait également la cérémonie de remise du trophée, le sixième de l’histoire, aux coéquipiers d’Edmar Kamatuka.

À l’Independence Stadium de Windhoek, African Stars a sorti le grand jeu face aux Young Brazilians. Dès les premières minutes de la partie, c’est Ibroihim Youssouf qui a ouvert le bal sur une tête implacable suite à un centre de Fredericks. En seconde période, il récidive en marquant le quatrième but de son équipe d’une frappe puissante depuis l’entrée de la surface.

Au classement final, African Stars s’est imposé en tête avec un total de 73 points, devant Blue Waters FC (61 pts). Le Comorien, arrivé mi-avril, a quant à lui pris part à sept rencontres pour deux buts et une passe décisive. Sa contribution a été déterminante sur la dernière ligne à la conquête du titre. Son deuxième trophée avec les Samba boys après la Coupe de Namibie 2019.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 10 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading