Suivez-nous sur
Mickaëlla Cardia, Premier but de Mickaëlla Cardia en Champions League

Comorians abroad

Premier but de Mickaëlla Cardia en Champions League

Pour son premier match en Women’s Champions League, Mickaëlla Cardia (21 ans) s’est montrée décisive avec les Girondines. L’ancienne attaquante de l’Olympique de Marseille a inscrit le deuxième but bordelais face à Wolfsburg. Bordeaux s’incline 3-2 au terme de la rencontre mais garde malgré tout un espoir en vue du retour la semaine prochaine.

Après Slovacko puis Kristianstad, Bordeaux affrontait mercredi le VfL Wolfsburg en barrage aller de la Ligue des champions féminines. Un adversaire de taille pour les coéquipières de la franco-comorienne Mickaëlla Cardia. Wolfsburg est champion d’Europe à deux reprises et cinq fois finalistes. Les Allemandes prend rapidement les devants avec l’ouverture du score d’Ewa Pajor (1-0, 13è). La réponse bordelaise ne s’est pas fait attendre. Sur une offensive rapide dès l’engagement, Katja Snoeijs remet les deux formations à égalité (1-1, 14è). Mais la défense de Bordeaux ne parvient pas à écarter le danger. Jill Roord redonne à nouveau l’avantage aux Allemandes peu de temps après (2-1, 19è).

Au retour des vestiaires, Dominique Janssen fait le break pour Wolfsburg (3-1, 59è). Entrée en fin de la première partie, Mickaëlla Cardia a marqué le but de l’espoir pour les Girondines. Parfaitement lancée dans l’intervalle par Folkertsma, elle se retrouve seule dans la surface contre Weiss et remporte son duel face à la gardienne en plaçant une frappe de l’intérieur du pied pleine de sang froid (3-2, 70è). Buteuse dès sa première rencontre en Ligue des champions. Permettant aux siennes de continuer de rêver à une première phase finale de Ligue des champions. Elles joueront leur destin lors du match retour mercredi, à Libourne.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad