Suivez-nous sur
Djoumoi, N2 : weekend décisif pour Djoumoi et Zakouani, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Comorians abroad

N2 : weekend décisif pour Djoumoi et Zakouani

L’égalisation de Housseine Zakouani n’aura pas suffit à Jura Sud Foot d’éviter une lourde défaite à domicile devant le FC Martigues.

Une lourde défaite pour l’AS Saint-Priest dans le derby lyonnais. L’international comorien Moussa Djoumoi et ses coéquipiers se sont lourdement inclinés par cinq buts à un devant le GOAL FC. La neuvième défaite de la saison pour les San-Priots, lanterne rouge du National 2 Groupe C.

En face, les leaders du championnat qui affichaient une invincibilité de six matchs avant le derby. L’hiérarchie a été respecté et Saint-Priest n’a pu éviter les assauts du camp adverse. À la 83è minute, GOAL FC mène largement au score (5-0) grâce à des doublés de Celin Limb et Sofiane Bendaoud puis une réalisation de Edwin Quarshie. La réaction des San-Priots n’intervient qu’en fin de rencontre par Moussa Djoumoi (5-1, 89è). Sa quatrième réalisation cette saison en championnat.

Une désillusion aussi pour Jura Sud de Houseine Zakouani. Les Molingiens se sont inclinés à domicile (1-4) face au FC Martigues de Nadjim Abdou et d’Akim Djaha. Les Martégaux ouvrent le score dès la 23è minute par Dorian Caddy (0-1). Douze minutes plus tard, Zakouani remet les deux équipes à égalité (1-1, 35è). Mais Jura Sud n’aura pas tenu longtemps. Martigues prend de nouveau l’avantage à l’heure de jeu grâce à Karim Tlili avant d’alourdir le score par de nouveau Dorian Caddy puis Maxime Penneteau.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad