Suivez-nous sur
Comores, Cosafa Cup 2021 : les Comores dans le même groupe que Madagascar, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

Cœlacanthes

Cosafa Cup 2021 : les Comores dans le même groupe que Madagascar

Une année après l’annulation de la précédente édition en raison du covid-19, la Cosafa Cup revient avec un nouveau format. Quart-de-​finaliste en 2019, les Comores seront du rendez-vous en Afrique du Sud du 7 au 18 juillet prochain. Les Cœlacanthes sont logés dans le Groupe B en compagnie de la Zambie.

Un derby entre les Comores et Madagascar

Au total, 12 équipes dont les Comores y prendront part à l’édition 2021 de la Cosafa Cup. One pays membres confirmés et un invité de prestige. Vice-champion d’Afrique en titre, le Sénégal y prendra part en tant qu’invité. Pour cette édition 2021, la compétition adoptera un nouveau format. Le premier de chaque groupe, ainsi que le meilleur deuxième, se qualifieront directement pour les demi-finales. Il n’y aura ni quarts de finale ni de barrages pour la cinquième place.

À l’issue du tirage au sort, les Cœlacanthes sont logés dans le Groupe B. Les Comores héritent de la Zambie, quatre fois vainqueur de la compétition et champion en titre, du Malawi et de Madagascar. Un groupe assez relevé et une affiche entre Cœlacanthes et Barea qui va passionner les amateurs de foot des deux pays. Les deux équipes s’étaient rencontrées la dernière fois lors de la Cosafa Cup 2018. Qualifié pour la CAN 2022, le Malawi mise sur cette édition 2021 pour démarrer en grande pompe sa campagne qualificative. Les Cœlacanthes auront du pain sur la planche.

Tirage au sort de la Cosafa Cup 2021

  • Groupe A : Afrique du Sud (hôte), Lesotho, Eswatini et Botswana
  • Groupe B : Zambie, Malawi, Madagascar et Comores
  • Groupe C : Sénégal, Zimbabwe, Mozambique et Namibie.

Programme du Groupe B- Cosafa Cup 2021

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Cœlacanthes