Suivez-nous sur
CJSOI, Les jeux de la CJSOI reportés en 2022 en raison du coronavirus, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

CJSOI

Les jeux de la CJSOI reportés en 2022 en raison du coronavirus

Initialement reportés de quelques mois, les jeux de la CJSOI 2021 sont à nouveau repoussés en raison de la pandémie de Covid-19. Sur demande de l’île Maurice (hôte), la décision a été prise ce jeudi après une réunion virtuelle entre les États membres. La 12ème édition des jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan Indien est prévue pour décembre 2022.

Elle était initialement prévue du 16 au 25 juillet 2021. La 12ème édition des jeux de la CJSOI avait été repoussée en juillet 2020 pour fin novembre-début décembre 2021. Les raisons évoquées sont la tenue des Jeux Olympiques de Tokyo et le calendrier scolaire à l’île Maurice. Cette fois-ci, c’est la situation sanitaire due au coronavirus qui est évoquée. L’île hôte, a proposé que les jeux se déroulent du 4 au 11 décembre en 2022. Ce qui a été approuvé ce jeudi par les sept membres de la commission. 

Le football n’est pas retenu pour Maurice 2022

Créée en 1988, la CJSOI, est une organisation internationale du sud-ouest de l’océan Indien. Les Jeux CJSOI qui ont lieu tous les deux ans ont été introduits en 1994. Ses objectifs sont de promouvoir les liens d’amitié entre les jeunes des États membres et de favoriser la coopération régionale, la culture sportive et le développement des jeunes de 14 à 17 ans. Les derniers Jeux ont eu lieu en 2018 à Djibouti au cours desquels les Comores avaient terminé à la 3ème place dans le football masculin.

Neuf disciplines pour hommes et femmes sont prévues pour fin 2022 à l’île Maurice. L’athlétisme, le beach handball, la boxe, le futsal, le tennis, le tennis de table, le triathlon, la voile, la natation, l’haltérophilie et la pétanque. Le grand absent sera sans aucun doute le football.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans CJSOI