Suivez-nous sur
Women's, Bilan du Women’s International Friendly Tournament 2023, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Amicaux

Bilan du Women’s International Friendly Tournament 2023

Le Women’s International Friendly Tournament 2023 s’est achevé hier avec le sacre de la toute jeune et récente équipe d’Arabie Saoudite.

Partager sur :

Jeudi, l’Arabie Saoudite a remporté le Women’s International Friendly Tournament 2023. Un moment historique qui restera gravé dans l’histoire du Royaume saoudien. Créée il y a tout juste une année, l’équipe nationale féminine saoudienne s’est offerte un premier titre à l’issue d’un tournoi amical regroupant quatre pays du 11 au 19 janvier à Al-Khobar. C’est un grand bond en avant, d’autant plus que l’équipe pourrait bientôt intégrer le classement FIFA féminin pour la première fois.

Une toute jeune et récente équipe d’Arabie Saoudite

La première rencontre officielle de l’équipe remonte au 20 février 2022. Les Saoudiennes se sont imposées en match amical contre les Seychelles (2-0). Quatre jours plus tard, elles ont remporté une victoire contre les Maldives (2-0). En septembre, elles ont ensuite disputé une double confrontation amicale contre le Bhutan. Après un match nul 3-3 dans la première manche, elles ont finalement perdu 4 à 2 dans la deuxième rencontre. Malgré que l’équipe est très jeune, l’Arabie Saoudite montre des qualités techniques prometteuses. Elle est certes encore en apprentissage, mais pour un début, c’est encourageant.

L’organisation d’un tournoi amical sur son sol en ce mois de janvier était l’occasion pour l’équipe de se mesurer et de tester sa compétitivité. Et il faut dire que les protégées de Monika Staab ont réussi leur mission en remportant le titre avec brio. Cette victoire est un symbole de l’évolution rapide du football féminin en Arabie Saoudite et on peut s’attendre à ce que cette équipe continue de progresser et de faire des exploits à l’avenir.

Bilan du Women’s International Friendly Tournament

La compétition qui a réuni quatre nations, l’Arabie Saoudite, les Comores, Maurice et le Pakistan, s’est achevée sur une note positive. Les performances des équipes ont été encourageantes. Au terme de la compétition, l’Arabie Saoudite s’est imposée avec deux victoires et un match nul. Elle a également enregistré la meilleure attaque et la meilleure défense du tournoi, marquant 4 buts et n’en encaissant qu’un seul. Le Pakistan, quant à lui, a terminé en deuxième position avec 4 points grâce à une victoire, un match nul et une défaite. Maurice et les Comores occupent les dernières places, ayant remporté une seule victoire chacune.

Les récompenses individuelles ont également été attribuées lors de la cérémonie de clôture. La capitaine pakistanaise Maria Khan a remporté le titre de Meilleure joueuse, la Comorienne Anlaouia Hadhirami a reçu le soulier d’or de la Meilleure buteuse grâce à son doublé contre Maurice, et la Saoudienne Sara Khalid a été élue Meilleure gardienne.

Pour les deux participants de l’Océan Indien, ce tournoi amical a été une belle opportunité pour démarrer leur préparation pour les JIOI 2023. Il leur a permis de montrer leur potentiel et leurs qualités, avec des joueuses comme Julie Gopaul et Maltoufa Mchangama qui ont démontré qu’elles peuvent devenir les futures stars du football féminin de la région. Cependant, cela nécessite que les Fédérations accordent les moyens nécessaires à leurs équipes féminines pour continuer leur progression.

Titres et récompenses individuelles

  • Championne : Arabie Saoudite
  • Vice-champion : Pakistan
  • Meilleure joueuse : Maria Jamila Khan 🇵🇰
  • Meilleure buteuse : Anlaouia Hadhirami Ali 🇰🇲 (2 buts)
  • Meilleure gardienne : Sara Khalid 🇸🇦

Résultats du Women’s International Friendly Tournament

Le Classement final du tournoi

Women's International Friendly Tournament by comorosfootball.com

#ÉquipeFormeJVNDME+/-Pts
1
V V N
32104137
2
V D N
31113304
3
D V D
310234-13
4
D D V
310224-23

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 26 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Amicaux