Suivez-nous sur

Comorians abroad

Super Liga : Ben Mohamed signe son 10è but de la saison

Super Liga : Ben Mohamed signe son 10è but de la saison

Prolifique depuis son arrivée à l’Etoile Rouge, El Fardou Ben Mohamed a signé sa 10è réalisation de la saison dimanche face à Čukarički. Sa 25è réalisation avec les Reds en 2018.

Initialement programmée pour samedi puis reportée pour mauvais temps, la rencontre Čukarički – Etoile Rouge a finalement eu lieu dimanche. Dans un stade recouvert de neige et une pelouse à peine praticable, les Belgradois ont assuré leur dernier match de l’année. Ils se sont imposés deux buts à un et continuent leur série d’invincibilité en Super Liga.

El Fardou Ben Mohamed a ouvert le score dès la 24è minute sur penalty après une faute sur Richmond Boakye. Le Comorien sans pression prend le gardien Nemanja Stevanovic à contre-pied. Le 10è but de la saison pour Ben Mohamed qui conclut une prolifique année 2018.

Arrivé en janvier à Belgrade, il comptabilise 25 buts en 42 matchs sous les couleurs de l’Etoile Rouge. Brillant aussi avec les Cœlacanthes, il totalise donc 29 buts en 46 matchs durant 2018 toutes compétitions confondues.

« C’était très important de marquer au début du match. Je savais que cela apporterait du calme à l’équipe. Ce penalty était peut-être spécifique en raison de la neige sur la pelouse ».

Le FK Čukarički égalisera par l’intermédiaire de Luka Stojanovic (28è) mais Boakye redonnera l’avantage aux siens deux minutes plus tard (30è). Ben Mohamed manque de peu de signer le doublé en seconde période. Sur un nouveau penalty à la 50è minute, Stevanovic stoppe cette-fois le tir du Comorien.

« Cette demi-saison a été très réussie, à la fois pour moi et pour l’équipe. Il est très important de conserver l’atmosphère phénoménale qui règne dans nos rangs après la trêve. Je crois en mes qualités ».

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui m'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, je demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Comorians abroad