Suivez-nous sur
Comores, Volcan – Selea en ouverture de la D1 Comores 2022-23, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Championnat

Volcan – Selea en ouverture de la D1 Comores 2022-23

Après quatre mois de pause, le championnat des Comores ainsi que les autres compétitions officielles vont reprendre début novembre avec le lancement de la saison 2022-2023.

Partager sur :

Prévue pour le 1er novembre, la nouvelle saison sera lancée avec l’affiche Volcan Club – US Selea. Comme à l’accoutumée, cette première rencontre de D1 opposera le Champion des Comores en titre à l’un des promus. En raison des sanctions qu’encourt le club moronien, la rencontre se tiendra au stade Saïd Mohamed Cheikh de Mitsamihuli.

À ce jour, seule la Ligue de Ngazidja a dévoilé le calendrier de sa phase aller. Dans la première journée, le vice-champion régional US Zilimadjou accueillera dans son fief de Moroni l’US Ntsaoueni. Le FC Hantsindzi sera opposé à Alizé Fort au stade Fe Zinda tandis que FC Malé effectuera le déplacement à Ikoni défier Djabal FC. À Nyumadzaha au stade Djalim, l’Étoile des Comores croisera le fer avec le promu Twamaya FC. Enfin, au stade Tralekuni de Vuvuni, un duel opposera les promus Enfants des Comores et Petit Harlem.

Les phases régionales au niveau des îles prendront fin le 27 mai 2023 pour laisser place aux différentes phases nationales prévues du 1er au 28 juin 2023. Cette saison 2022-23 sera cependant la dernière avant l’entrée en vigueur des nouveaux Règlements Généraux. Ces derniers vont apporter quelques changements majeurs sur l’organisation et le fonctionnement du championnat toutes divisions comprises.

Les promus en D1 saison 2022-23 :

  • Mwali : Mbatse Club et Silex FC
  • Ndzuani : FC Ouani, Mrango Kavani, US Bambao Mtsanga et US Mjamaoue
  • Ngazidja : Enfants des Comores, Petit Harlem, Twamaya FC et US Selea.

Les 30 équipes engagées en D1 – Saison 2022-23 :

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Championnat