Suivez-nous sur
Raouf Mroivili, Raouf Mroivili rebondit à Guingamp, Zakouani à Jura Sud

Mercato

Raouf Mroivili rebondit à Guingamp, Zakouani à Jura Sud

Une année après son départ de Metz, Raouf Mroivili va renouer avec le terrain. L’ancien minot de l’Olympique de Marseille évoluera cette saison sous les couleurs de l’En Avant Guingamp. Son ancien coéquipier à l’OM et international comorien Housseine Zakouani a quant à lui rejoint Jura Sud.

Libre depuis l’été dernier, Raouf Mroivili va rebondir à l’En Avant Guingamp. Le jeune milieu de terrain de 22 ans évoluera dans un premier temps avec la réserve guingampaise en National 2. Pur produit du centre de formation phocéen, c’est à Metz que le franco-comorien a signé son premier contrat professionnel au printemps 2019. Il réalisera une saison pleine avec le réserve messine en National 3 avant d’être prêté au club belge du RFC Seraing. Un prêt plutôt réussi dont il signa 4 réalisations en 18 rencontres. Mais à son retour à Metz, les deux années d’option de son contrat n’ont pas été activées. International français chez les jeunes, Raouf Mroivili compte 18 sélections dont 3 avec les U19.

Le Bastia-Borgo sur deux joueurs comoriens

Coéquipier au centre de formation de l’OM, Housseine Zakouani débarque quant à Jura Sud en National 2. Passé par l’AO Trikala en Grèce, le jeune international comorien de 23 ans évoluait depuis deux saisons du côté d’Aubagne. Avec la réserve du Stade Brestois la saison dernière, Moustakim Assoumani (21 ans) pourrait découvrir le National cette saison sous les couleurs du FC Bastia-Borgo. En essai avec l’international comorien Ibrahim Madi (23 ans) chez le club corse, leurs profils intéressent beaucoup plus le club burghisgianu qui va entamer deuxième saison consécutive en National. Une priorité pour le coach Albert Cartier selon Corse Matin.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Mercato