Suivez-nous sur
Rafiki Saïd inscrit un doublé avec Nîmes Olympique en Ligue 2

Comorians abroad

L2 | Rafiki Saïd signe un doublé avec le Nîmes Olympique

Le Nîmes Olympique a remporté une importante victoire en Ligue 2 lors de la 29è journée du championnat face à Annecy, grâce notamment à une brillante performance de Rafiki Saïd.

Le Nîmes Olympique a signé une belle victoire samedi au Stade des Antonins en recevant Annecy pour le compte de la 29è journée de Ligue 2. Les Crocos se sont imposés largement sur le score de 4 buts à 0 grâce à une performance de haut vol de leur attaquant Rafiki Saïd.

En lutte pour le maintien, Nîmes a poursuivi son parcours en battant Annecy grâce à un Saïd en grande forme. Après une défaite à Bordeaux, les Crocos ont renoué avec la victoire en offrant une prestation de choix à leurs supporters. Ancien espoir de Brest, le Comorien a été le grand artisan de cette victoire en signant un doublé qui a permis aux siens de dominer la rencontre.

Son premier but est survenu après vingt minutes de jeu, à la suite d’une belle action collective. Le joueur a sollicité le une-deux avec Joseph Lopy, avant de s’échapper et de pénétrer dans la surface de réparation. Il a ensuite enroulé un tir à ras-de-terre qui a trouvé le petit filet opposé pour l’ouverture du score (21è). Quatre minutes plus tard, sur un centre de Pagis, Saïd a coupé le ballon du pied gauche au premier poteau pour tromper la vigilance d’Escales et inscrire son deuxième but de la soirée (25è).

Ce doublé porte à quatre le nombre de buts inscrits cette saison en Ligue 2 par le natif de Samba Mbodoni, qui compte également deux passes décisives. Les deux autres buts de la soirée ont été inscrits par Lys Mousset (60è) et Guessouma Fofana (73è). Grâce à cette victoire, le Nîmes Olympique se positionne à la 15è place du classement avec 33 points, à seulement deux unités du premier relégable Laval.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Comorians abroad

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading