Suivez-nous sur
FFC

Football Local

Les élections de la FFC sont reportées au mois de décembre

Initialement prévues en octobre, les élections du nouveau Comité exécutif de la FFC sont reportées en décembre. Un report dû à un courriel de la FIFA faisant état d’un manque de transparence dans le processus électoral.

La FIFA souhaite effectuer des réformes à la FFC

Tout comme bon nombre de fédérations, la FFC devrait bientôt effectuer des ajustements de ses textes par rapport aux nouvelles exigences de la FIFA. En contact depuis le début l’année sur ce sujet, cette refonte de l’appareil statutaire était prévue avant les élections du 20 octobre. Sauf qu’une telle réforme à quelques mois des élections auraient été perçue comme « une pression politique de la part de l’exécutif actuel » souligne la FIFA. Dans la mesure qu’elle aurait affecté considérablement la composition des délégués au congrès de la FFC.

FFC
Siège de la Fédération de Football des Comores (FFC) à Moroni

Mais ce n’est pas seulement pour cette raison qu’elle n’aura pas lieu cette année. Il est avéré que la fédération n’a évidemment pas les moyens d’organiser une assemblée générale extraordinaire en si peu de temps avant l’assemblée générale élective. Les deux instances se sont ainsi convenues en juin dernier de reporter ces grandes réformes en 2020. Mais la FIFA exige tout de même un minimum syndical pour la tenue des élections en 2019.

Toujours sollicitée dans ce genre d’opération, l’instance mère du football mondial émet cette fois-ci des doutes quant à la transparence du processus électoral comorien. Elles ont pour origine en premier le Comité de validation qui traite la procédure de première instance en matière électorale. Ce dernier est composé de personnes choisies exclusivement par la Secrétaire générale de la FFC. Mais aussi de l’organe des recours qui n’est autre que la Commission Nationale de l’Ethique dont les membres sont tous nommés par le Comité exécutif.

La procédure actuelle ne reflète aucune transparence

Dans son courriel du 21 août dont nous nous sommes procuré une copie, la FIFA mentionne « l’absence actuelle d’organes dits indépendants au sein de la FFC pouvant organiser et superviser le processus électoral à venir ». La procédure actuelle n’est en aucun cas selon la FIFA, démocratique et transparente. « Nous estimons que la situation actuelle de la FFC n’est pas propice à la tenue d’une élection pleinement démocratique et indépendante conformément aux exigences de la FIFA.

La FIFA recommande ainsi qu’un Code électoral spécifique aux élections de 2019 clair et détaillé soit élaboré et présenté en Assemblée générale pour qu’il soit approuvé par tous les membres. Une mission qui sera confiée, avec la collaboration d’experts de la FIFA, à la Commission Nationale de l’Ethique (CNE) et la Commission Nationale des Recours (CNR). Ces dernières auront aussi « la responsabilité d’organiser et superviser le processus électoral à venir ». Ceci afin de palier « à l’absence de garanties certaines » quant à l’indépendance des organes de la FFC. Le processus électoral désormais prévu en décembre sera lancé une fois que ledit code sera adopté par le Comité exécutif.

Partager sur :

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 + 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Football Local