Suivez-nous sur

Espace Jeunes

Djamalidine Atoiyi (Troyes), l’efficacité comme atout !

Jeune milieu offensif de l’ESTAC, Djamalidine Atoiyi (20 ans) est arrivé à Troyes en 2012 en provenance de Lons-le-Saunier. Ce natif de Franche-Comté a franchi les différents paliers de la formation troyens jusqu’à l’équipe réserve.

Passer le cap avec un contrat professionnel

Élément important, individuellement plein de qualités et un esprit de jeu collective en avance, Atoiyi séduit surtout avec son efficacité sur les actions offensives. Des qualités qui lui ont permis d’être appelé à plusieurs reprises dans le groupe des professionnels de l’ESTAC. Il a pour l’occasion déjà pris part à un match en Ligue 2 saison 2016-2017 (titulaire face à l’AJ Auxerre) et deux rencontres en Coupe de France.

Djamalidine Atoiyi – jeune attaquant de l’ESTAC Troyes

Un jeune avec a un réel potentiel des qualités qui peuvent l’amener encore plus loin avec son club formateur. Auteur de 8 réalisations cette saison et apparu à 26 reprises avec la réserve de l’ESTAC en National 3, il est aussi impliqué sur plusieurs réalisations de l’équipe. Évoluer régulièrement avec l’équipe première de l’ESTAC au stade de l’Aube est la priorité pour celui qui a fait ses débuts internationaux avec les Cœlacanthes le 6 octobre 2017.

Abdallah, les forces tranquilles

Mais à Troyes, les cousins Abdallah (Abdel-Hakim & Benrandy) ont aussi le potentiel pour franchir le cap. Abdel-Hakim Abdallah (20 ans) arrière gauche et déjà international comorien, actuel capitaine de la réserve de Troyes a fait toute ses classes dans le centre de formation troyen. Avec son jeune cousin Benrandy (18 ans, arrière droit) récemment vainqueur de la Coupe Gambardella avec les U19, les formateurs de l’ESTAC peuvent compter sur un vivier talentueux et plein de qualités. Souvent décisifs, leurs qualités reposent bien sur l’aspect défensif mais surtout sur leurs apports offensifs importants.

Il ne sont pas conservés par leurs clubs…

En fin de saison 2017-2018, certains jeunes joueurs comoriens devront rebondir ailleurs saison prochaine. Non conservés par leurs clubs formateurs, des jeunes comme Zakouani, Mze Ali ou Kari évolueront sous des nouvelles couleurs à la rentrée.
Olympique de Marseille : Imrane Ahmed (2001, latéral droit), Yannis Kari (2000, défenseur central) et Housseine Zakouani (1998, attaquant).
OGC Nice : Azzedine Abdallah (2002, défenseur central) et Ancoub Mze Ali (1996, milieu).
FC Sochaux : Amirdine Mdjassiri (1999, milieu défensif)

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Espace Jeunes