Suivez-nous sur

CAN

CAN 2019 : les Cœlacanthes tenus en échec par le Maroc

CAN 2019 : les Cœlacanthes tenus en échec par le Maroc

A domicile dans sa forteresse de Mitsamiouli pleine à craquer, les Cœlacanthes ont accroché le Maroc à l’occasion de la 4è journée des éliminatoires de la CAN 2019. Avec un doublé d’El Fardou Ben Mohamed, les Comores qui auraient pu assurer un très bon résultat ont été tenus en échec par les Lions de l’Atlas.

C’est avec une envie de revanche après l’injustice à Casablanca que les hommes d’Amir Abdou ont entamé la rencontre. Et ce sont bien les coéquipiers du capitaine Kassim Abdallah qui se sont montrés les plus dangereux avec l’ouverture du score dès la 8è minute. Sur un centre côté droit d’Abdallah Ali Mohamed, le jeune minot de l’OM trouve El Fardou Ben Mohamed au premier poteau qui trompe la vigilance de la défense marocaine.

Les Cœlacanthes des Comores le 16 octobre 2018 face le Maroc à Mitsamiouli

Une ouverture très tôt du score qui poussa encore les comoriens à enchaîner les assauts. Deux minutes plus tard, Selemani rate de peu un centre en profondeur d’Ali Mmadi avant une superbe tentative de loin à la 23è minute sauvé de justesse par Mohamedi. En maîtrise de son jeu et ce bien qu’il sont beaucoup inquiété la défense marocaine, les Cœlacanthes se sont fait surprendre en seconde période. Boutaïb égalise (53è) pour les visiteurs après une mauvaise lecture de trajectoire d’Ahmed Soilihi. Le Maroc doublera la mise quelques minutes plus tard par Amrabat après une erreur de relance d’Ali Ahamada (62è).

Mais après plusieurs tentatives, les Cœlacanthes qui avaient les ressources revenir au score étaient loin d’abdiquer. Dans les dernières minutes sur un parfait centre de Nasser Chamed, Ben Mohamed égalise et s’offre dans la foulée le doublé (90+1). De la frustration de ne pas pu s’imposer chez les joueurs mais un point important avant les deux dernières rencontres.

Le Classement du groupe B

Réactions des sélectionneurs après le match :

Amir Abdou (Comores) :

« On a souffert un peu avec le vent en seconde période. J’avais dit aux joueurs de ne pas mettre des balles en retrait avec le vent. On a un péché mignon de jouer. Cela nous a porté préjudice sur des erreurs individuels. Faut aussi regarder le côté positif, on a bien réagi. Revenir à 2-2 contre un mondialiste, les joueurs ont montré qu’ils ont un bon état d’esprit. Ils sont allés chercher ce match nul qui était bien mérité. On ne peut pas incriminer Ali, au match aller c’était l’un des meilleurs. Aujourd’hui il a été encore performant et s’est aussi rattrapé après son erreur. Il a toujours ma confiance ».

Hervé Renard (Maroc) :

« Je n’étais pas déçu du résultat mais de la manière. C’est ce dont j’étais déçus au match aller. Après le contexte était complètement différent ici. On a eu pas mal de joueurs blessés. Je pense à part le premier quart d’heure, on a réussi un bon match. On aurait dû tenir ce résultat positif dans les cinq dernières minutes C’est la chose qu’on n’a pas bien fait. Vous avez reçu le Cameroun champion d’Afrique en titre, le Maroc qui revient d’un mondial et réussit à accrocher ses deux équipes. Énormes félicitations à cette équipe des Comores, à son entraîneur et son staff ».

Comores

12Abdallah Ali Mohamed Défenseur
3Chaker Alhadhur Défenseur
5Ahmed Soilihi Défenseur
7Faïz Selemani Attaquant
8Fouad Bachirou Milieu
31El Fardou Ben Mohamed Attaquant
10Youssouf M’Changama 11 Milieu
11Djamel Bakar 10 Attaquant
13Rafidine Abdullah 18 Milieu
14Ali M’Madi 17 Attaquant
17Nasser Chamed 14 Milieu
18Aadil Assana 13 Attaquant
23Ali Ahamada Gardien de but
27Kassim Abdallah Défenseur

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui m'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'Igwadu, je demeure tout au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire




Actualités




Plus dans CAN