Suivez-nous sur

CAN

CAN 2017 : les Comores s’offrent le Botswana et se relancent

Après leurs défaites dans la première et deuxième journée face au Burkina Faso (2-0) et l’Ouganda (0-1), les Comores avaient besoin d’une victoire dans la 3è journée pour pouvoir se relancer dans la course. Chose qui n’était pas aisée devant le Botswana tombeur du Burkina Faso (1-0) lors de la deuxième journée. Mais avec l’envie et une grande expérience acquise devant le Ghana en novembre 2015, les Cœlacanthes étaient confiants et déterminer à s’imposer devant les Zèbres botswanais. L’arrivée des Djamel Bakar et du gardien de but Ali Ahamada a encore fait du bien au groupe.

Les Cœlacanthes des Comores, le 24 mars 2016 à Mitsamiouli

Soutenus par un public venu en masse, malgré la forte pluie qui a inondé la pelouse en début de match, les coéquipiers de Nadjim Abdou ont vite pris le contrôle du jeu. Dès la 4è minute, servit par Moahmed Youssouf, une belle frappe de Djamel Bakar sur la surface est déviée en corner par la défense botswanaise. Avec une bonne maîtrise du jeu, les Cœlacanthes ont multiplié les assauts et cherchent à mettre en difficulté les botswanais.
A la 32è minute, d’un centre Mohamed Youssouf, seul avec le gardien botswanais, El Fardou Ben Mohamed était tout près de d’ouvrir le score d’une tête qui n’a finalement pas pu cadrer. Cinq minutes plus tard, ce dernier s’est vu refusé un but pour signalement d’hors-jeu.

Les Zèbres ont essayé de procéder par des contre-attaques mais le nouveau gardien de but des Comores, Ali Ahamada, qui tout comme Bakar, fêtaient à l’occasion sa première sélection, a réalisé plusieurs parades pour sauver ses cages devant ces quelques offensives botswanaises. Le score n’a pas évolué jusqu’à la mi-temps.

La rencontre Comores – Botswana du 24 mars 2016 à Mitsamiouli

Au retour des vestiaires, à peine dix minutes, la pluie diluvienne est revenue plus forte à tel point que l’arbitre malawite, Ducan Lengani, a interrompu momentanément le match. Le jeu a repris une vingtaine de minutes plus tard, dès que la pelouse était de nouveau praticable. A la 59è minute, avec toujours les dribbles inévitable de Mohamed Youssouf, d’une passe millimétrée de Djamel Bakar, El Fardou Ben Mohamed ouvre le score pour les Comores. Malgré des belles occasions de la part d’encore Ben Mohamed ou Chaker Alhadhur dans derniers instants, le score n’a pas changé. Les Comores s’offrent ainsi une première victoire à domicile, une première dans une compétition africaine.

Les Cœlacanthes partiront donc à Francistown avec une petite avantage et en pleine confiance pour affronter encore cette même équipe du Botswana le dimanche 27 mars dans le cadre de la 4è journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations – Gabon 2017.

El Fardou Ben Mohamed, Djamel Bakar et Ahmed Mogni pendant l’hymne national 

Composition des Comores :
Ahamada – Rachidi, Mramboini, Abdallah, Alhadhur – Y. M’Changama, Abdou (C), Mogni (62è, M’Madi), M. Youssouf (87è, Benjaloud. Y) – Ben Mohamed, Bakar (69è, Arkane. M).

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui m'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, je demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 25 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualités

Plus dans CAN