Suivez-nous sur
Mdahoma, Mdahoma : « Une fierté de pouvoir représenter les couleurs de son pays »

Cœlacanthes

Mdahoma : « Une fierté de pouvoir représenter les couleurs de son pays »

De retour en club après la trêve internationale, les jeunes joueurs comoriens décrivent avec beaucoup de fierté leurs aventures en sélection. D’un habitué comme Kassim Mdahoma au néo-Cœlacanthe Yacine Bouhane, jouer pour les Comores est une aventure alléchante.

Titulaire une nouvelle fois face à la Libye, Kassim Mdahoma (23 ans) est revenu sur cette rencontre amicale et ses ambitions avec les Comores. Le jeune défenseur du Sporting Club de Lyon signait le 11 octobre dernier son dixième cap international. Dix sélections pour 9 titularisations consécutives. Une marque de confiance du sélectionneur Amir Abdou à son égard. Son positionnement en sélection en tant que défenseur central joue aussi en sa faveur. « C’est un poste où le sélectionneur me fait confiance et sur lequel j’ai toujours mes repaires puisque j’y ai été formé avant de passer arrière droit ».

Kassim Mdahoma est un joueur qui est costaud défensivement, plutôt propre dans les sorties de balle et avec une certaine qualité de vitesse. Des qualités qui font sa force et qui justifient sa régularité en équipe nationale. Le match amical face à la Libye fût important après une année d’inactivité. « La période internationale a été courte comparée à d’habitude puisqu’elle n’a duré que sept jours au lieu de dix habituellement. Mais tout s’est bien passé, on a fait un bon match avec une victoire à la clé et ça fait du bien de rentrer à la maison avec un succès ».

Yacine Bourhane – « Je me suis dit que c’est le bon moment »

International depuis juin 2017, Mdahoma prend énormément de plaisir avec les Cœlacanthes à chaque rassemblement. « C’est une fierté de pouvoir représenter les couleurs de son pays. Ça fait la fierté des parents, de toute la famille, de nos proches et bien sûr de nous-mêmes. Quand tu rentres aux pays avec un bon résultat, que le peuple t’acclame, que tu sens que tout une nation est derrière toi, c’est une sensation très particulière. Une sensation qui donne forcément envie d’y retourner et de faire de bons résultats pour les rendre heureux ».

Pendant que Mdahoma signait sa dixième sélection, un nouveau jeune effectuait ses débuts avec les Comores. Milieu de terrain de Niort, Yacine Bourhane s’est parfaitement intégré dans le groupe. « Il a apporté une plus-value » déclare le sélectionneur Amir Abdou évoquant la première sélection du niortais. Un jeune qu’il suivait de près depuis deux ans. « Ça faisait un moment que j’hésitais à y aller. Avant, ce n’était pas le moment propice pour rejoindre la sélection vu ma forme physique et ma situation en club la saison précédente, précise Bourhane chez nos confrères de France Bleu. Je n’avais pas assez de temps de jeu. Mais depuis, j’enchaine les matchs avec les Chamois Niortais et là je me suis dit que c’est le bon moment ».

Un moment propice aussi pour les Cœlacanthes qui visent une qualification pour la prochaine CAN. « Il y a aussi des échéances intéressantes qui arrivent pour les Comores avec les éliminatoires de la CAN 2022. Evidement c’est alléchant ». Les Comores affronteront en novembre le Kenya dans une double confrontation qui peut être décisive pour l’avenir des Cœlacanthes.

Partager sur :

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Cœlacanthes