Suivez-nous sur
Macron, La proposition de Macron, nouvel équipementier des Cœlacanthes !

Cœlacanthes

La proposition de Macron, nouvel équipementier des Cœlacanthes !

Le nom du nouvel équipementier des Cœlacanthes est désormais connu. Deux mois après le lancement de l’appel d’offres, c’est finalement l’italien Macron qui remporte le marché de la Fédération de Football des Comores (FFC). Les deux parties devraient parapher un contrat de 4 ans.

Comme révélé fin mai par Comoros Football 269, la FFC a trouvé un nouvel équipementier pour ses différentes équipes nationales. Au total, 12 postulants avaient répondu à l’appel d’offres lancé début avril. Les Cœlacanthes seront finalement équipés par l’italien Macron Sports. Ce dernier, d’un chiffre d’affaires de 105 millions d’euros en 2020, habille certaines équipes en Afrique dont nos voisins de Madagascar depuis mars dernier. Les deux parties sont actuellement entrain de finaliser les derniers éléments du contrat avant signature. En attendant l’officialisation du partenariat, nous avons pu consulter, en exclusivité, la proposition de l’heureux élu.

Un contrat de 4 ans sur la table

Mises en lumière par la qualification à la CAN, les Comores font partie des équipes en plein essor en Afrique. Une marge de progression que l’équipementier italien Macron tient en compte. La peur qu’une grande marque ne s’intéresse aux Cœlacanthes que pour la Coupe d’Afrique des Nations est dissipé. Macron veut s’impliquer dans la durée en proposant un contrat de 4 ans, allant de la saison 2021/22 à la saison 2024/25. Une durée cohérente qui permettra à la fédération d’avoir une quiétude concernant l’habillement de toutes ses équipes nationales. Des équipes jeunes, féminines aux séniores.

Macron, La proposition de Macron, nouvel équipementier des Cœlacanthes !
Moroni-Oasis, siège de la Fédération de Football des Comores (FFC)

65% de remise sur les équipements

Sur un plan technique et financier, pendant toute la durée du contrat, Macron s’engage à accorder à la FFC pour chaque saison une remise de 65% sur les commandes annuels en équipements concernant son Équipe nationale A (Hommes). Une remise de 65% aussi sur les commandes annuels en équipements concernant les équipes nationales féminines & de jeunes et les produits dérivés. Portés lors des rassemblements et compétitions officiels (voir ci-après). Des commandes estimés à 13 460 produits et évalués à 161 639 euros au prix catalogue. Avec ces remises, la fédération n’aura à payer chaque saison que seulement 56 573,65 euros.

Aperçu du nombre de produits (sans les détails techniques)

  • Équipe nationale A masculine : 4460 produits
  • Équipes nationales de jeunes et féminines : 8850 produits
  • Produits dérivés : 150 produits

20% des royalties sur les ventes

Au-delà de l’aspect technique et financier, l’équipementier a longuement détaillé son offre concernant les points évoquées dans le cahier des charges de la fédération. Des détails sur les maillots, de la fabrication à la commercialisation. Et sur ce dernier point, Macron s’engage à accompagner la FFC sur la mise en place de boutiques officiels sur tout l’étendu du territoire national pour les produits destinés à la vente. La FFC aura la liberté de définir un « prix local » sur les maillots, différent du prix standard des maillots à l’international. Sur la question des royalties, Macron s’est engagé à accorder 20 % de redevance à la FFC sur chaque vente de maillot. D’autres avantages d’ordres administratives et managements sont aussi évoqués pour renforcer leur partenariat.

Partager sur :

Étudiant, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Cœlacanthes