Suivez-nous sur
Maana Sport, Equipementier des Cœlacanthes : ce qu’avait proposé Maana Sport

Cœlacanthes

Equipementier des Cœlacanthes : ce qu’avait proposé Maana Sport

C’est désormais officiel, Maana Sport n’effectuera pas son retour avec les Cœlacanthes. L’offre de l’équipementier comorien n’a pas été retenue par la Fédération de Football des Comores (FFC). En attendant officialisation de l’heureux élu de l’appel d’offre de la FFC, Comoros Football 269 a pu en exclusivité consulter l’offre proposé par l’ancien équipementier des Veri Piya de 2015 à 2019.

Un peu d’histoire : la révolution Maana Sport

Avant son éviction en octobre 2019 par la FFC dans des circonstances encore pas très claires, c’est une révolution que Maana Sport avait réalisé avec les Cœlacanthes. Crée en 2015 et spécialement dédié aux équipes nationales des Comores, l’équipementier comblait un grand vide en termes d’équipements. Des équipements de qualité, aux standards internationaux et une identité visuelle qui reflétait l’image des Comores, sa culture et l’emblème national qu’est le préhistorique Gombesa (Cœlacanthe). Un apport aussi économique puisqu’en 4 ans, la fédération n’a jamais payé un centime des équipements qu’ont utilisé ses équipes nationales toutes catégories confondues. Elle les recevait gratuitement. Jamais auparavant, les Comores n’aveint eu d’équipementier. Les Cœlacanthes s’habillaient avec des équipements obtenus après des commandes groupées d’équipements auprès d’une marque quelconque dont par la suite a été rajouté le logo de la FFC.

Depuis octobre 2019, les équipes nationales errent sans équipementier, entre Errea et Joma, sous l’ancienne méthode d’avant Maana Sport. La fédération décide finalement de lancer un appel d’offres début avril pour un nouvel équipementier. Un appel qu’a répondu Maana Sport et d’autres équipementiers. « Nous avons placé la barre très haute » avait déclaré Ben Amir Saadi, PDG de la marque. Expliquant sans donner plus des détails qu’ils ont largement amélioré leur prestation. Mais finalement, l’équipementier n’effectuera pas son retour. Maana Sport a été notifié samedi que son offre n’a pas été retenue. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le nom du nouvel équipementier retenu n’a pas été communiqué par la FFC. Nous avons cependant pu consulter l’offre proposé par Maana Sport.

Un contrat gagnant – gagnant de 3 à 5 ans

Maana Sport, Equipementier des Cœlacanthes : ce qu’avait proposé Maana Sport
Le gardien de but Ali Ahamada en équipe nationale des Comores sous un maillot Maana Sport

Loin d’être motivé par la lumière qu’offre aujourd’hui la qualification des Comores pour la CAN, Maana Sport précise être animé par « le souci d’accompagner patriotiquement les équipes nationales dans la durée et leur offrir une stabilité dans le domaine des équipements ». Dans l’offre, l’équipementier propose un contrat d’une durée allant de 3 à 5 ans sur « un modèle économique solidaire gagnant-gagnant » qui s’implique dans la durée. Qui répondra répondra aux attentes des deux parties et qui permettra à la fédération « d’avoir une quiétude concernant l’habillement de toutes ses équipes nationales, même en périodes creuses ».

Une dotation annuelle de 100 000 euros

Ayant habillé toutes les équipes nationales en activité de 2015 à 2019, Maana Sport aborde ensuite les différents points requis dans le cahier des charges de la fédération. Des détails sur les maillots, de la fabrication à la commercialisation ainsi que les recommandations sur les produits dérivés. Et sur un plan technique et financier, l’équipementier s’était engagé de mettre à la disposition de la FFC, par année contractuelle, une dotation vestimentaire estimé à 100 000 euros. Soit 550 packages pour un total de 7240 produits repartis des équipes séniores aux équipes juniores masculines et féminines. Portés lors des rassemblements et compétitions officiels (voir ci-après). Une dotation annuelle prévue d’être réactualisée en fonction « des besoins réels et des retombées économiques » et avec des produits en option dans les années comprenant un événement majeur pour une ou plusieurs équipes nationales .

Aperçu du nombre de packs (sans les détails techniques des produits)
  • Equipes séniores masculines (A , A’) et féminines : 100 packs de 20 pièces
  • Equipes Juniores masculines et féminines de U23 à U15 : 100 packs de 10 pièces
  • Packages Matchs pour toutes les équipes nationales : 200 packs de 8 pièces
  • Packages Matchs gardiens-nes pour toutes les équipes nationales : 20 packs de 8 pièces
  • Packages Matchs fanions pour toutes les équipes nationales : 30 packs de 6 pièces
  • Packages Matchs Encadrants techniques pour toutes les équipes nationales : 50 de 20 pièces
  • Packages Officiels pour les Membres officiels de la FFC : 50 pièces de 20 pièces.

Jusqu’à 100% de marge !

Sur la question des royalties, Maana Sport s’était engagé à assurer en étroite collaboration avec la FFC, la production, la vente et la distribution de ses produits aux Comores et en France comme demandé dans le cahier des charges. Deux options ont été soumis pour les revenues. Dans un premier temps, Maana Sport s’engageait à vendre à la FFC les produits destinés à la vente au « prix de revient » avec un minimum de quantité requise de 500 pièces. Ce qui signifie que la FFC aura l’intégralité des bénéfices sur les produits sous licences qu’elle aura au préalable commandé pour la vente. L’autre option consistait à reverser 15 à 30% de ses bénéfices annuels sur la vente des produits sous licence à la FFC si elle ne souhaitait pas acquérir de produits pour la vente.

Partager sur :

Étudiant, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Cœlacanthes