Suivez-nous sur
Comores, Amical futsal | Les Comores à l’école brésilienne !, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Amicaux

Amical futsal | Les Comores à l’école brésilienne !

Opposés à leurs homologues brésiliens, les Cœlacanthes ont disputé leur toute première rencontre amicale de l’histoire. Une défaite par 5 buts à 1 riche en enseignements pour une si jeune et très récente équipe des Comores.

Partager sur :

Sans surprise, au coup de sifflet final, les hommes de Marquinhos Xavier l’emportent cinq buts à un. Première nation au classement mondial, le Brésil faisait face en amical à la jeune équipe des Comores, dimanche 10 avril au gymnase du Collège Pierre Gassendi, à Rocbaron, en France.

Les Auriverdes ouvrent rapidement le score après cinq minutes de jeu par Vinícius Rocha, pivot de Benfica. Au complet et en total maîtrise, ils inscriront deux autres réalisations avant la pause par Arthur Guilherme (15è) et Diego Nunes (19è). Les Comoriens réagissent aussitôt au retour des vestiaires.

Sur un contre, Souadroudine Ahamada réduit le score en prenant par surprise le portier auriverde Diego Roncaglio (3-1, 23è). Une joie de courte durée. Caio Ruiz et João Victor alourdissent le score quelques minutes plus tard. « Nous savions que ce serait un peu difficile. Mais nous avons réussi, avec tout notre travail, à gagner », a déclaré Rocha à la fin de la rencontre. Une troisième victoire brésilienne bouclant la tournée européenne des protégés de Marquinhos Xavier.

Comores, Amical futsal | Les Comores à l’école brésilienne !, Comoros Football 269 | Portail du football des Comores
Le sélectionneur Sabry Bezahaf lors du match amical entre les Comores et le Brésil

Le Brésil, cinq fois champion du monde de futsal, a écrasé la Slovénie (8-0) avant de s’imposer sur le fil 3-2 devant la France les 5 et 6 avril derniers. Un match cependant enrichissant pour les Comores. Très récente, la jeune équipe de comorienne, qui vise les éliminatoires de la CAN 2024, avait beaucoup à apprendre face à la meilleure équipe du monde.

Sabry Bezahaf, sélectionneur des Comores :

« On a joué le match qu’on attendait. Le Brésil a eu la procession du ballon tout le long du match. Le plan de jeu était de défendre mi terrain, essayer de repousser tant bien que mal les assauts brésiliens et placer des attaques rapides sur des intersections. Et c’est ce qui s’est passé puisqu’on a marqué un but sur un contre-attaque. On aurait pu marquer un ou deux de plus. Après, il y avait deux très bons gardiens de but en face.

Un super test qui s’est bien passé malgré la défaite au bout. Dans l’ensemble, c’est satisfaisant. Même si on peut toujours mieux faire. Ils nous ont respecté en faisant jouer leurs meilleurs joueurs. On a été costauds et solidaires. Nos joueurs ont respecté les principes défensifs qu’on a travaillé toute la semaine. Il ne faut surtout pas oublier que c’était le Brésil en face. Cela les a permis de découvrir le très haut niveau. J’espère que les supporters comoriens et tous les amoureux du futsal ont conscience qu’on a fait quelque chose d’historique. On a montré que le futsal comorien, africain, est à prendre au sérieux avec un vrai projet ».

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 + 28 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Amicaux