Suivez-nous sur

Coupe du Monde

La FIFA envisage une Coupe du Monde à 48 équipes dès Qatar 2022

La FIFA envisage une Coupe du Monde à 48 équipes dès Qatar 2022

Réuni vendredi à Miami, le Conseil de la FIFA a recommandé d’élargir le nombre d’équipes du Mondial de 32 à 48 dès Qatar 2022. La Coupe du Monde des Clubs pourrait aussi passer de 7 à 24 équipes dès 2021.

Après avoir fait passé de la Coupe du monde de 32 à 48 équipes dès 2026, la FIFA envisage d’appliquer sa réforme dès l’édition de 2022. Ceci intervient après la présentation d’une étude de faisabilité exhaustive sur l’augmentation du nombre d’équipes dès l’édition qatarie.

Le Lusail Stadium, un des stades qui accueilleront la Coupe du Monde – Qatar 2022

Vendredi, le Conseil de la FIFA a apporté son aval au projet de son président Gianni Infantino. Mais la décision finale fera l’objet d’un vote le 5 juin par le Congrès de la FIFA. En attendant cette date ultime, la FIFA et le Qatar doivent trouver une proposition commune et régler certaines complexités découlant du blocus de Doha par ses voisins. L’autre projet que veut mettre en place Infantino est l’élargissement aussi du nombre d’équipes de la Coupe du Monde des clubs. La FIFA veut faire passer le nombre de participants de 7 à 24 dès 2021. Il s’agira d’une version quadriennale qui viendra remplacer l’actuel format. Une proposition qui fait grincer des dents en Europe.

Une possible co-organisation du Qatar avec ses voisins ?

Pour Qatar 2022, l’ajout de 16 équipes supplémentaires engendrent aussi des matchs et sites supplémentaires. A quatre ans du mondial, l’option d’une co-organisation est donc obligatoire pour que ce projet soit réalisable. Un projet dont le Qatar, engagé pour une édition à 32 équipes, bien qu’il reste ouvert à un issu ne le voit pas d’un bon œil. Mais si cela doit avoir lieu, il nécessitera deux stades supplémentaires. Ses proches voisins des Émirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite en sont donc des options. De plus que ces deux pays disposent déjà des meilleures infrastructures pour accueillir des matchs de coupe du monde. Mais la situation diplomatique qui règne actuellement dans la région du Golfe n’arrange pas les choses.

Depuis 2017, les Saouds et leurs alliés ont imposé un blocus politico-économique au Qatar. Une situation qui compromet la possibilité d’une co-organisassion entre le Doha et Riyad ou Abou Dabi. Restés neutres dans ce conflit, le Koweït et l’Oman pourraient être aussi des options. Mais leurs infrastructures font un peu défaut même si chacun dispose d’un stade éligible pour 2022. Reste maintenant à savoir si le football pourrait permettre aux rivaux du Qatar de s’associer et de dépasser leurs conflits diplomatiques. En attendant, Doha continue sa préparation pour une compétition à 32 équipes.

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Actualités

Plus dans Coupe du Monde