Suivez-nous sur
Comores, CAN 2021 – Comores : « La pression est sur nos adversaires », Comoros Football 269 | Portail du football comorien

CAN

CAN 2021 – Comores : « La pression est sur nos adversaires »

Tirées au sort dans un groupe assez relevé, les Comores vont devoir batailler dur pour leur première participation à la CAN.

Les Cœlacanthes des Comores ont hérité du Groupe C en compagnie des Lions de l’Atlas du Maroc, des Black Stars du Ghana et des Panthères du Gabon. Contactés par Comoros Football 269, trois cadres de l’équipe nationale nous ont livré leurs impressions sur ce tirage au sort.

L’écart entre les petites et grandes nations se resserre

« C’est un tirage très coriace, tient d’abord à souligner le vice-capitaine des Cœlacanthes El Fardou Ben Mohamed. Mais vu qu’on était dans le chapeau 4, je savais qu’on allait avoir un groupe très relevé ». Un groupe composé du Ghana, quatre fois champions d’Afrique, du Maroc (un sacre continental) et du Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang. Le groupe de la mort d’après de nombreux observateurs.

Milieu de terrain de l’En Avant guingamp, Youssouf Mchangama préfère utiliser quant à lui un autre terme pour qualifier le groupe. « Je dirai plutôt que c’est juste un groupe très difficile, nuance le recordman de sélections en équipe nationale. Maintenant, nous on a rien à perdre. Il n’y a pas grand monde qui nous voit passer. La pression est sur les trois autres nations ».

Comores, CAN 2021 – Comores : « La pression est sur nos adversaires », Comoros Football 269 | Portail du football comorien
Ibrahim Rachidi en duel avec Asamoah Gyan le 17 novembre 2015 au Baba Yara Stadium de Kumasi

Pour une première participation, les Comoriens ne se fixent pas d’objectifs précis. Faire bonne impression reste le mot d’ordre qui les anime. « On a sûrement le groupe le plus relevé mais ça va être des bons matchs, martèle Fouad Bachirou. Ce sont des équipes qu’on a déjà joué. On se connaît. Et je pense qu’on a gagné leur respect car contre eux, on a rendu des belles copies ».

Le même état d’esprit pour Mchangama qui promet de tout donner à chaque match. « On va faire notre possible pour passer. Ces équipes nous connaissent et savent très bien que l’écart entre les petites et grandes nations se resserre de plus en plus. On jouera notre carte à fond et la suite seul Allah la connaît ». Une note d’espoir pour une Coupe d’Afrique des Nations qui ne manque pas surprises. La récente épopée de Madagascar en est la parfaite illustration.

Les Comores, une équipe qui produit un beau football

« Je pense qu’on sera prêt à faire quelque chose de grand, se veut optimiste Ben Mohamed. Après, dans ce genre de compétition, il n’y a pas de groupe facile. Toutes les équipes qui sont là seront coriaces et pas faciles à jouer. On n’aura pas de pression. Il n’y aura pas d’enjeux majeur de notre côté. On va à la CAN serein puisqu’on a rien à perdre ».

Bien que les Comores soient les petits poucets du groupe, les hommes d’Amir Abdou auront du répondant. Des joueurs de qualité et un effectif bien soudé pour déjouer les pronostics. « On est une équipe qui sait produire un beau football, poursuit l’attaquant de l’Etoile Rouge. On va prendre chaque match comme on le fait d’habitude. C’est à dire, on a tout à prouver et leur montrer qu’on existe. On sera des morts de faim. C’est ça qui a fait notre force ».

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans CAN