Suivez-nous sur
Chirazienne, Ascensions en D1 / : le retour à l’élite de Charazienne et Belle Lumière

Championnat

Ascensions en D1 / : le retour à l’élite de Charazienne et Belle Lumière

Quelques années après un long traversée du désert en D2, la mythique Chirazienne de Domoni est de retour dans l’élite. Une promotion en D1 longtemps attendue à Ndzuani pendant qu’à Ngazidja, le légendaire Etoile du Sud agonise avec une relégation en troisième division.

Bazimini, Yakélé, Petit Harlem et Mrango en D1

A un mois de la reprise du championnat des Comores fixée au 7 novembre prochain, les classements définitifs des championnats régionaux sont connus. Les ligues régionales ont officialisé les classements des différentes divisions, figés à leurs dernières journées avant la suspension des compétitions en mars dernier en raison du coronavirus. Reléguée en deuxième division en 2015, la Chirazienne Omnisport Club de Domoni (CHOC) effectue son retour dans l’élite. La formation domonienne, une des plus anciennes équipes des Comores (fondée en 1950), a terminée deuxième de D2-Poule B à Ndzuani. La leader de cette poule, la Jeunesse Sportive de Bazimini, prendra part quant à elle à sa toute première saison de D1.

Dans la Poule B de la D2 à Ndzuani, c’est le Yakélé Sport de Habomo (Mutsamudu) et le Mrango Club de Kavani (Sima) qui ont décroché leur ticket pour la D1. Il s’agit des premières ascensions en D1 de l’histoire pour les deux formations. Pareille pour le Petit Harlem à Ngazidja. La formation d’Ouroveni a fini deuxième de la D2-Poule B derrière l’Etoile des Comores de Nioumadzaha. Cette dernière ainsi que l’US Mbéni et Amical Club de Chezani font leur retour dans l’élite. Une saison après l’avoir quitté. A Mwali, c’est Belle Lumière et le FC Chihouzi qui effectuent leur retour dans l’élite.

La chute spectaculaire de l’Etoile du Sud en D3

Au niveau des descentes, la Ligue de Ndzuani a confirmé la relégation en D2 de Steal Nouvel de Sima. Il y avait un imbroglio concernant leur position dans le classement. La relégation qui a marqué les esprits est celle de l’Etoile du Sud. La mythique formation de Foumbouni reléguée en D2 en 2018 agonise avec une relégation en D3. Jadis fierté du Mbadjini, l’Etoile du Sud s’est retrouvée ces dernières années abandonnées à elle-même. Sans projet ni véritable structure administrative. Un autre géant du football comorien qui sombre dans l’oubli.

Les clubs promus en D1 pour la saison 2020-2021

  • Mwali : Belle Lumière et FC Chihouzi
  • Ndzuani : JS Bazimini, Yakélé Sport, Mrango Club et Chirazienne
  • Ngazidja : Etoile des Comores, Petit Harlem, Amical Club et US Mbéni.

Les clubs relégués en D2 pour la saison 2020-2021

  • Mwali : Mbatsé Club et Nouvel Espoir
  • Ndzuani : Steal Nouvel, AS Komorozine, AS Patsy et Onze Fusées
  • Ngazidja : Apache Club, Super Sonic, US Selea et Enfants des Comores.

Partager sur :

Étudiant en Mathématiques, fondateur et administrateur de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Championnat