Suivez-nous sur
Volcan Club, Défilé de nouvelles recrues à Volcan Club, une surcharge ?, Comoros Football 269 | Portail du football comorien

Championnat

Défilé de nouvelles recrues à Volcan Club, une surcharge ?

Chaque jour, une nouvelle signature. Telle est la procédure de recrutement de Volcan Club durant ce mercato. Le board moronien a enregistré 12 nouvelles recrues en l’espace de 12 jours.

Un rythme et une politique qui interpelle quant au sérieux du projet sportif du triple champion des Comores. Un remake du mercato de Kusi de 2019 ?

Il est à l’évidence très tôt pour juger la fiabilité de ce projet sportif avant le début de la saison. Tant les qualités des nouvelles recrues n’en manquent pas. Des expérimentés et des jeunes prometteurs qui pourraient faire le bonheur des Verts d’Irungudjani.

À l’instar des défenseurs internationaux Abdallah Allaoui (de retour au club), Zamir Mohamed et du malagasy Heritiana Randriamanatena qui arrivent en provenance de l’US Zilimadjou, champion en titre.Mais c’est en effet avec ces signatures que la politique sportive de Volcan Club reste floue et hasardeuse aux yeux des observateurs.

Sur fond de rivalité Volcan Club – US Zilimadjou

En effet, sur les douze recrues, neuf arrivent du voisin et club rival de Zilimadjou. De plus des trois cités ci-haut, on compte aussi le gardien de but Fahad Abdoul-Anziz et Youssouf Ali Bacar qui effectuent leur retour, les jeunes Farouk Laydane, Mohamed Izdine, Mohamed Youssouf et Nasser Abdallah. Un phénomène qui s’explique par un changement de direction à la tête du club opéré fin août. Salim, l’ancien président de Zilimadjou devient le nouveau président de Volcan Club. Ramenant avec lui la crème de la crème de son ancien club.

Des choix donc avant tout personnels et politiques sous fond de rivalité que sportifs. Une pratique courante sur la scène locale. Une politique de recrutement rappelant celle appliquée en septembre 2019 où plusieurs grands noms avaient rejoint les Verts avec des résultats en dessous des espérances. Il faudra rajouter pour cette saison la gestion d’un effectif assez surchargé. L’essentiel du groupe a prolongé l’aventure. Un défi pour coach Zainoudine Msoili.

Des choix guidés par des besoins sportives sont néanmoins à noter. Déficient sur la ligne d’attaque, Volcan Club réalise une bonne opération en actant le retour du jeune Fayad Fahar, meilleur buteur de la D1 en provenance de Twamaya FC. Les jeunes Saïd Mohamed (attaquant, FC Chouani) et Soulé Mohamed Ali (milieu, US Mbéni) pourraient aussi apporter de la percussion et une stabilité dans le jeu.

Partager sur :

Fondateur et Rédacteur en chef de Comoros Football 269. Un passionné de football africain et un éternel fan de Young Africans (Yanga). Entre le Taarab qui l'inspire et d’être possédé au moindre lyrics d'un Igwadu, il demeure au moins un Makua de culture Swahili.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Championnat