Suivez-nous sur
Gianni Infantino

Actualités

Congrès de la FIFA : 6 millions de dollars pour chaque fédération

Réunis à Moscou pour le 68ème Congrès de la FIFA, les fédérations membres de la grande institution du football mondial ont retenus le trio Etats-Unis-Canada-Mexique pour l’organisation du Mondial 2026.

L’Amérique du Nord organisera la Coupe du monde 2026

L’Afrique devra encore attendra avant d’accueillir sa deuxième coupe du monde après l’édition 2010 en Afrique du Sud. Quatre fois candidat malheureux à l’organisation du Mondial (1994, 1998, 2006 et 2010), le Maroc qui s’apprêtait à accueillir l’un des événements les plus importants de la planète a échoué pour la cinquième fois. Pour la première fois que le scrutin était ouvert à autant de votants, les les fédérations membres réunis en Congrès ont finalement retenu la candidature Nord-américaine.

Le président Gianni Infantino au 68ème Congrès de la FIFA © Getty Images

Auparavant, ce n’était non pas le Congrès de l’instance, mais son comité exécutif – soit une vingtaine de personnes -, devenu depuis Conseil de la FIFA, qui attribuait les Mondiaux. Cette réforme était vue comme un moyen de dissiper l’odeur de soufre qui avait entouré les dernières attributions de l’ère Sepp Blatter. « La FIFA propulse le football dans une nouvelle ère », a déclaré le président de l’instance Gianni Infantino. Le trio Etats-Unis-Canada-Mexique a reçu 134 des 200 suffrages valablement exprimés (67%). Le Maroc en a pour sa part recueilli 65 votes (33%), tandis qu’une association membre a choisi de ne voter ni pour l’un ni pour l’autre des deux dossiers.


C’est la première fois qu’un Mondial serait organisé par trois pays en même temps, dépassant la co-organisation de la Corée du Sud et du Japon en 2002. Les organisateurs ont déjà tout prévu. Ils comptent organiser 60 rencontres aux États-Unis, contre 10 pour le Mexique et 10 pour le Canada. Le pays à Donald Trump, qui n’a pas manqué de se féliciter sur Twitter, accueillera également tous les matchs à partir des quarts de finale.

6 millions de dollars pour des projets de développement

Après avoir pris connaissance des derniers résultats financiers de la FIFA, qui a assuré par contrat 6,1 milliards de dollars (US) de revenus – soit 108% de la somme budgétisée pour 2015-2018 -, le parlement du football mondial a approuvé le budget du cycle de Coupe du Monde 2019-2022, qui prévoit des revenus encore plus élevés, à hauteur de 6,56 milliards de dollars – dont 70% sont déjà contractés. Niveau dépenses, le budget est de 6,46 milliards de dollars, dont 80% seront investis dans des activités footballistiques.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a affirmé dans son discours que toutes les associations (211) de la FIFA recevront chacune 6 millions de dollars pour des projets de développement du football. Le budget du programme Forward sera augmenté de 667 millions de dollars pour atteindre un total de 1,746 milliard de dollars. Cela constitue une hausse de 41% par rapport au cycle actuel pour ce qui est des dépenses de développement et éducation.

Partager sur :

Comoros Football 269 est un site d'actualité du football comorien. Un portail qui englobe toutes les informations du football des Comores de la terre mère à l'international.

Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 28 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’actualité locale

Plus dans Actualités

En savoir plus sur Comoros Football 269 | Portail du football des Comores

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading